Logica se dit peu touché par la crise

"Il n'y pas d'assèchement en matière de nouveaux contrats", explique le Pdg de Logica, dans le Financial Times.

"Il n'y pas d'assèchement en matière de nouveaux contrats", explique le Pdg de Logica, dans le Financial Times. Andy Green, un ex dirigeant de BT Global Services qui a pris les rênes de la SSII anglaise en janvier 2008, dit s'attendre à un premier semestre avec des ventes stables et une légère croissance des bénéfices. Des anticipations moins négatives que celles d'un Capgemini ou d'un Atos-Origin.

Si les résultats 2008 de la SSII, très présente en France depuis le rachat d'Unilog, ont globalement satisfait les attentes des marchés, les analystes anglais s'inquiètent des risques pris par Andy Green sur les contrats, en mettant en exergue les déboires récents de BT Global Services. Ce dernier se débat avec de grands contrats signés à l'époque de la direction de Andy Green et aujourd'hui générateurs de pertes.

Pour approfondir sur SSII

- ANNONCES GOOGLE

Close