Asustek rationalise ses gammes de netbooks EeePC

Alors même que le netbook aura été la star de l’année 2008 et en promet pour 2009 sur un marché PC en recul, Asustek – le premier constructeur de ce type de machine avec le culte EeePC – se restructure face à la concurrence féroce des constructeurs habituels – notamment Acer, Dell et Lenovo - qui ont démarré tard mais se jettent maintenant sur ce segment de marché. L’année 2009 sera donc austère pour le Taiwanais qui ne prévoit que 3 modèles à venir contre 20 sortis l’an passé. Signe que le marché est très vite devenu mature.

Alors même que le netbook aura été la star de l’année 2008 et en promet pour 2009 sur un marché PC en recul, Asustek – le premier constructeur de ce type de machine avec le culte EeePC – se restructure face à la concurrence féroce des constructeurs habituels – notamment Acer, Dell et Lenovo - qui ont démarré tard mais se jettent maintenant sur ce segment de marché.

L’année 2009 sera donc austère pour le Taiwanais qui ne prévoit que 3 modèles à venir contre 20 sortis l’an passé. Signe que le marché est très vite devenu mature. Sont notamment à venir l’ Eee PC Touch et Eee PC Seashell.

Par ailleurs, selon la presse taiwanaise, cette rationalisation des lignes de produits pourrait s’accompagner d’une restructuration de la société qui est déjà passée de douze à six divisions. Elles pourraient finalement être ramenées à trois.

En 2008, Asustek a livré 4,9 millions de ses EeePC tandis qu’Acer – autre constructeur taiwanais et leader du segment - commercialisait 6 millions de sa gamme Aspire One.

Pour approfondir sur Constructeurs

- ANNONCES GOOGLE

Close