[MàJ] Microsoft demande un remboursement à ses salariés licenciés sur leur solde de tout compte

[Mise à jour] Au dernières nouvelles Microsoft aurait finalement renoncé à réclamer le trop perçu.

[Mise à jour] Au dernières nouvelles Microsoft aurait finalement renoncé à réclamer le trop perçu. La publicité faite autour de l'affaire ne serait pas étrangère à cette reculade. Par ailleurs, des erreurs inverses - un calcul d'indemnités défavorables aux salariés licenciés - seront de leur côté bien corrigées. Au total une cinquantaine de dossiers auraient posé problèmes.

On croit rêver. Selon Techcrunch, Microsoft a tellement bâclé le premier plan de licenciement de son histoire qu’il a dû recontacter en catastrophe une partie des 1 400 salariés renvoyés le 22 janvier (sur les 5 000 au total que compte le plan) pour leur demander de rembourser un trop perçu au moment de la transaction de rupture de contrat !

Le blog connu pour être particulièrement bien informé concernant le petit monde du IT de la côté ouest produit même l’un des courriers envoyés par la firme de Redmond. Qui a bien confirmé auprès de Techcrunch l’authenticité de la missive tout en précisant qu’il s’agissait là d’un échange de type privé.
Nombres de commentaires outrés des lecteurs de Techcrunch sont à déguster. Particulièrement apprécié celui de Waldo : « Tell them to shut down and re-start. It works for all the other MS errors ».
Pour rappel, pour son deuxième trimestre, le CA de Microsoft a atteint 16,63 milliards de dollars avec surtout un bénéfice en très net recul (- 11 %) qui se monte tout de même à 4,17 milliards de dollars.

Pour approfondir sur Editeurs

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close