Intel baisse ses prix, ferme des usines et supprime 6 000 postes

Après avoir drastiquement baissé les prix de ses processeurs en début de semaine pour tenter de relancer la demande, Intel annonce la fermetures de deux usines et la mise à l’arrêt de deux autres.

Après avoir drastiquement baissé les prix de ses processeurs en début de semaine pour tenter de relancer la demande, Intel annonce la fermetures de deux usines et la mise à l’arrêt de deux autres. Au total, quelque 6 000 salariés sont concernés par cette annonce, même si le fondeur assure que tous ne seront pas licenciés et que quelques postes seront réaffectés. Deux décisions qui sont le fruit d’un 4ème trimestre catastrophique et d’une incapacité à anticiper le niveau de la demande, y compris à court terme.

Lors de la présentation des résultats, Intel avait à plusieurs reprises fait état d’une « sous-exploitation de l’outil industriel ». Ses usines de Penang, en Malaisie, et de Cavite, aux Philippines, seront donc fermées. Aux Etats-Unis, les chaînes de production de wafers d’Hillsboro, dans l’Oregon, et de Santa Clara, en Californie, seront stoppées jusqu’à nouvel ordre. Les fermetures interviendront progressivement d’ici la fin de l’année 2009.

Côté prix, Intel est allé jusqu’à baisser de près de 40 % le prix de processeurs destinés aux machines haut de gamme.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close