Nortel étudierait l'éventualité d'un dépôt de bilan

Selon le Wall Street Journal, l'équipementier canadien Nortel aurait commencé à consulter ses conseils juridiques pour étudier l'éventualité d'un dépôt de bilan, afin de se placer sous la protection de la loi sur les faillites.

Selon le Wall Street Journal, l'équipementier canadien Nortel aurait commencé à consulter ses conseils juridiques pour étudier l'éventualité d'un dépôt de bilan, afin de se placer sous la protection de la loi sur les faillites. Nortel, qui est plombé par 4,5 Md$ de dettes, ne dispose plus que de 2,6 Md$ de trésorererie, une trésorerie qu'il consomme à un rythme trop rapide.

Avec la crise économique, les perspectives de l'équipementier se détériorent et il lui est difficile de céder certaines de ses activités dans des conditions financières acceptables. Nortel prévoyait ainsi de céder sa division Ethernet pour réseaux métropolitains et espérait en tirer au moins un milliard de dollars, mais la crise et sa position financière fragile poussent les acheteurs potentiels à casser les prix. 

A la bourse de New-York, le titre Nortel ne valait plus hier que 40 cents, valorisant la société à moins de 200 M$. Au sommet de la bulle Internet, en 2000, le titre avait dépassé les 823 $.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close