Nokia se réorganise et supprime 615 emplois dans le monde

Dans un contexte économique peu propice et après l'annonce à la mi-octobre de résultats en net recul (CA trimestriel en retrait de 5% et bénéfice en baisse de 21%), Nokia vient d'annoncer la suppression de 615 emplois et la fermeture de l’un de ses sites historiques finlandais, à Turku.

Dans un contexte économique peu propice et après l'annonce à la mi-octobre de résultats en net recul (CA trimestriel en retrait de 5% et bénéfice en baisse de 21%), Nokia vient d'annoncer la suppression de 615 emplois et la fermeture de l’un de ses sites historiques finlandais, à Turku.

450 emplois devraient être supprimés au sein de la division Markets qui gère la commercialisation des équipements de la marque dont une centaine en Finlande. 130 emplois dans la division R&D de Nokia (Nokia Research Center ou NRC)  seront également supprimés dont une centaine en Finlande sur les sites de Tampere et Helsinki. Enfin, Nokia estime qu'environ 35 emplois seront également supprimés au sein du groupe Global Process Operations de la firme. 

Dans le cadre de la fermeture de leur site, les 220 salariés basés à Turku, une ville située à 165 km à l'Ouest de la capitale Helsinki, se verront, quant à eux, proposer de nouveaux postes sur les sites Nokia de Salo, une cité située à mi-chemin entre Helsinki et Turku. Selon Nokia, l'essentiel de ces restructurations seront achevées à la fin du mois de janvier 2009.

Pour approfondir sur Opérateurs et intégrateurs réseaux

- ANNONCES GOOGLE

Close