Crise chez Nokia : 10 000 licenciements de plus

Sur fond de résultats durablement en berne, le Finlandais annonce une nouvelle restructuration. Le prélude à un rachat ?

Nokia n'en finit plus de dégraisser. Le géant européen de la téléphonie mobile, et allié de Microsoft autour de Windows Phone, annonce la suppression de 10 000 nouveaux postes et la fermeture de son unique usine en Finlande (à Salo). Dans son pays d'origine, Nokia supprimera au total 3 700 emplois, près d'un cinquième de ses effectifs sur place. Cette nouvelle coupe claire intervient concomitamment au second avertissement sur résultat de Nokia en quelques semaines. Le Finlandais prévient que la concurrence d'Apple et des terminaux bon marché basés sur Android (avec la montée en puissance de Samsung) creuseront les pertes davantage que ce qu'il avait anticipé.

Depuis l'arrivée de l'ex-Microsoft Stephen Elop à la tête du groupe, en septembre 2010, le géant nordique a vu s'envoler près de 40 000 emplois. Sa capitalisation boursière est aujourd'hui inférieure à 10 milliards de dollars, environ un dixième de ce que valait le groupe avant l'arrivée sur le marché de l'iPhone en 2007. La vitesse à laquelle Nokia consomme ses réserves de liquidités inquiète également. Pour Alexander Peterc, analyste chez Exane BNP Paribas, la société est aujourd'hui en "mode survie". D'autres analystes estiment que le groupe tente par ces restructurations drastiques de retrouver des fondamentaux financiers sains afin de trouver un acquéreur, le nom de Microsoft ayant récemment été avancé comme repreneur potentiel.

La mise sur le marché des terminaux Windows Phone, pourtant assez bien accueillis, semble à elle seule insuffisante pour stabiliser le Finkandais. Au cours du dernier trimestre, Nokia a vendu un peu plus de 2 millions de ses smartphones Windows Phone Lumia. Pendant ce temps, Apple livrait plus de 35 millions d'iPhone.

En complément :
La greffe de Windows Phone finira-t-elle par tuer l'arbre Nokia ?


Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close