Le dégroupage poursuit sa progression… urbaine

Au trente juin dernier, la France comptait 3421 répartiteurs dégroupés, contre 2364 un an plus tôt, sur un total de près de 13 000 répartiteurs équipés pour le haut débit.

Au trente juin dernier, la France comptait 3421 répartiteurs dégroupés, contre 2364 un an plus tôt, sur un total de près de 13 000 répartiteurs équipés pour le haut débit. Selon l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep), 71,2 % de la population hexagonale est désormais éligible au dégroupage, contre 64 % à la fin juin 2007. La carte de couverture en haut débit par ADSL établie par l’Arcep continue de mettre en évidence des disparités marquées entre espaces urbains et zones rurales.

tab degroup 010908 03

Mais là où il est possible, le dégroupage total continue de faire mouche : au cours du second trimestre, 198 000 foyers supplémentaires ont opté pour cette formule, sur un total de 204 000 nouveaux abonnements à Internet à haut débit. Au 30 juin dernier, on comptait au final plus de 8 millions d’accès de ce type, en France. 

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close