Stockage hybride : Nimble ajoute des capacités de clustering à ses baies de stockage

Le constructeur américain a annoncé l'arrivée prochaine de capacité de clustering pour ses baies hybrides - Flash et disques durs - de la série CS. Ce support du clustering devrait permettre à la firme d'affronter les constructeurs traditionnels sur la plupart des marchés du stockage, qu'il s'agisse de "scale-out" ou de "scale-up".

 capture cran 2012 57
Un contrôleur Nimble Storage CS

Deux ans après le lancement de ses premières baies de stockage hybrides (flash et SSD), Nimble a annoncé l’arrivée prochaine du clustering pour ses baies de stockage CS ainsi que de nouvelles options pour améliorer les capacités de « scale-up » de ses baies. Des améliorations dont l’objectif est de permettre à la firme de répondre à la plupart des besoins dans le monde des entreprises et des fournisseurs de services. Fondée en 2008 par Varun Mehta et Umesh Maheshwari, deux ex-dirigeants de NetApp et Data Domain, la firme a récemment connu une croissance explosive avec une hausse des ventes de 80 % au dernier trimestre et plus de 100 nouveaux clients ajoutés sur la période. Elle s’est aussi implantée en Europe avec des représentants en Angleterre, en Allemagne et aux Pays-Bas pour commencer.

Des capacités de "scale-out"...

La clé du support du clustering dans les baies du constructeur est l’arrivée du nouveau système d’exploitation maison, Nimble OS 2.0. Cette nouvelle mouture de l’OS permet à un administrateur de joindre une baie CS à un cluster existant ou de l’en extraire sans perturber le fonctionnement du cluster. Elle permet aussi de migrer des données de façon non disruptive entre pools de stockage mais aussi de répartir des volumes entre de multiples baies d’un cluster.

Nimble OS 2.0 est attendu pour la fin de l’année et le constructeur devrait alors en dire bien plus sur les capacités de l’OS. Une chose est sûre, cette mise à jour devrait permettre à Nimble d’être présent aussi bien sur le marché des baies de stockage d’entrée/milieu de gamme, que sur le marché du stockage flash d'entreprise face aux nouveaux venus comme Pure Storage - dont les capacités de clustering ne sont toutefois pas encore disponibles -, SolidFire ou ExtremeIO, récemment acquis par EMC.

... qui ne font pas oublier les besoins de "scale-up"

S’il met l’accent sur le clustering, Nimble n’en oublie pas les clients plus « traditionnels » et annonce aussi des améliorations notables en matière de « scale-up » pour ses baies. L’annonce de Nimble OS 20 s’accompagne ainsi du lancement d’une nouvelle génération de baie de stockage CS avec le lancement des contrôleurs de la série CS400 et d’une gamme de tiroir d’extension (la gamme ES) compatible avec les nouveaux contrôleurs CS400 mais aussi avec les CS200 actuels.

Les baies CS 400 peuvent accueillir entre 640 et 2,4 To de cache Flash en frontal des disques durs - N.D.L.R. : Chez Nimble les SSD ne sont utilisés que comme un étage de cache à haute performance, en lecture et en écriture, et non pas comme un étage de stockage. La baie CS420-X2 embarque ainsi en standard 12To de capacité de stockage disque tandis que la CS440 affiche une capacité de 24 To. Le haut de gamme, le CS460 dispose d’une capacité totale brute de 36 To. Côté tiroirs d’extension, l’ES1-H25 a une capacité disque de 15 To et un cache Flash de 160 Go. L’ES1-H45 dispose de 30To de capacité disque et de 300 Go de cache SSD tandis que l’ES1-H65 affiche 45 To de capacité et un cache SSD de 600 Go. Tous ces tiroirs ont deux interfaces SAS 6Gbit/s redondantes vers les contrôleurs CS.

Les tiroirs ES permettent de faire face aux besoins de capacité d’applications comme SharePoint or Exchange. Ils permettent aussi à la firme d’offrir à ses clients plus de souplesse en faisant évoluer de façon ciblée la capacité CPU de leurs contrôleurs, la capacité de stockage et la capacité de cache.

Pour les clients existant, Nimble propose une migration vers les CS400 par remplacement des contrôleurs des unités CS200 existantes. Une exception est toutefois à noter, puisque le modèle d’entrée de gamme, le CS210 n’est pas concerné par cette proposition d’évolution. Lot de consolation, il peut accueillir les nouveaux tiroirs d’extension. Le CS210 peut également accueillir Nimble OS 2.0 et être intégré à un cluster Nimble.

Les baies des séries CS400 seront disponibles d’ici la fin du mois de septembre à partir de 70 000 $. Il faudra compter environ 35 000 $ pour un tiroir ES d’entrée de gamme. La mise à jour vers Nimble OS 2.0 sera quant à elle gratuite.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close