Apple lance un OS client marqué par l’expérience iPad

Apple vient de lancer la version 10.8 de son système d’exploitation client, Mac OS X. Cette mouture, appelée Mountain Lion, s’avère fortement marquée par iOS, le système d’exploitation des iPad et iPhone.

La firme à la pomme vient de rendre disponible au téléchargement - via son magasin applicatif en ligne - la toute dernière mouture de son système d’exploitation pour poste client, Mac OS X 10.8 «Mountain Lion», à un prix particulièrement modique : moins de 16 euros. Evolution plus que révolution, cette nouvelle mouture s’avère particulièrement marquée par les apports venus de la sphère de la mobilité où Apple s’investit significativement depuis 2007 avec iOS, pour ses iPad et iPhone.

Les apports probablement les moins visibles touchent à la sécurité avec, en particuliers, Gatekeeper, un dispositif de protection du poste de travail contre les logiciels malveillants basé notamment sur la signature du code - chaque développeur devant disposer d’un identifiant unique pour pouvoir diffuser ses créations dans l’App Store d’Apple. Apple a également appliqué au noyau de Mountain Lion de la randomisation de l’adressage de la mémoire - un dispositif que l’on trouve déjà dans iOS - ou encore la possibilité pour les applications de fonctionner dans un bac à sable. OS X 10.8 a d’ailleurs été soumis à la certification FIPS 140-2 américaine. 

Mais il faut également compter avec l’arrivée d’un centre de notifications comparable à celui connu des utilisateurs des smartphones et tablettes du groupe, ou encore de la dictée vocale, de l’intégration de Twitter et de Facebook, et de l’application Game Center pour les jeux vidéo. Et surtout du fonctionnement des applications en plein écran, conférant une expérience utilisateur plus proche de celle d’un iPad que de celle d’un poste de travail conventionnel. La fonction Power Nap, qui permet à un Mac connecté au secteur, de se réveiller périodiquement pour relever le courrier électronique, lancer des sauvegardes, ou recevoir les mises à jour iCloud, renvoie à la même logique.

Mais Mountain Lion marque surtout la volonté d’une volonté d’intégration plus étroitement de tout l’écosystème de la marque, autour notamment de son service en nuage iCloud mais pas uniquement. Celui-ci permet de partager une véritable bibliothèque de documents entre terminaux de la marque - quitte à conduire insidieusement à une remise en cause de la notion de navigation dans l’arborescence des supports de stockage. Mais le service de messagerie électronique instantanée iMessage rassemble également à sa manière l’écosystème, de même que Safari - le navigateur Web d’Apple dont les onglets peuvent être partagés d’un terminal à l’autre - ou encore le système de recopie vidéo AirPlay. 

À se demander jusqu’où Apple entend, à terme, faire converger OS X et iOS. 

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close