Syncsort se renforce dans le Big Data avec Hortonworks et Greenplum

Le spécialiste de l’accélération de l’intégration de données Syncsort prend davantage pied dans le monde du Big Data en annonçant les certifications de DMExpress pour les outils d’Hortonworks et de Greenplum. Une avancée vers le monde Hadoop qui devrait lui ouvrir un peu plus les portes de partenaires intégrateurs.

Il est une évidence : lorsqu’on aborde la problématique de la gestion du Big Data, le mot Hadoop est sur les lèvres de tous les éditeurs. La 5e édition de l’Hadoop Summit qui s’est tenue à la mi-juin au Etats-Unis en a été le reflet. Quelques 2200 participants, un sponsoring de poids lourds (IBM, VMware, Microsoft, Facebook, Hortonworks et Yahoo) et des clients toujours plus présents et impliqués. Citons pèle mêle Teradata (qui a présenté son langage de requête SQL-H pour Aster Database), Pentaho, dont l’offre sera désormais intégrée à l’appliance analytique Cloudera  de Dell. Ou plus récemment SAS. Le spécialiste de l’analytique qu’il qualifie lui-même de haute performance a décidé de relier sa plate-forme d’accès aux données, SAS Enterprise Data Integration Server, au monde Hadoop (MapReduce et Hive sont notamment supportés).

Mais parmi ces adeptes du framework Open Source de la fondation Apache, il en est un qui se distingue : Syncsort. Cet acteur de niche qui évolue sur le segment de DI Acceleration (pour Data Integration Acceleration) compte bien profiter de l’essor et de l’engouement du Big Data pour positionner son expertise : celle de l’optimisation des performances des phases de l’intégration de données (ETL). Le positionnement de Syncsort va à l’inverse des traditionnels acteurs de l’ETL nous avait expliqués Chantal Saliou, directrice générale France et Europe du Sud de la société, dans un entretien avec la rédaction. Alors que les principaux éditeurs d’ETL  gonflent davantage leurs produits aux fonctionnalités, Syncsort a fait le choix de se positionner sur le terrain de la transformation de données, de ses performances et du déchargement de cette tâche des bases de données (database offload). La société entend donc bien abattre son argument de la performance alors que la  éferlante des Big Data risque de créer de sérieux embouteillages dans l’intégration de données.

Syncsort a donc, logiquement, pris le parti de renforcer ses liens avec le monde Hadoop. Alors que le framework Apache était supporté dans la version 7.0 de DMExpress, Syncsort a décidé de s’ancrer plus fermement auprès des pures players du secteur et de jouer la carte de la diversité - histoire également de couvrir l’ensemble des besoins clients. Au programme, deux alliances : une scellée auprès d’Hortonworks (un essaimage de Yahoo qui rassemble les experts Hadoop) ; une autre avec Greenplum, la division base de données et BI d’EMC. Dans les deux cas, l’accord portent sur la certification de DMExpress sur les déclinaisons Hadoop respectives des deux éditeurs et sur l’adhésion à leur réseau de partenaires technologiques. Objectif : rapprocher au plus prêt intégration de données et Hadoop afin d’en faciliter l’utilisation.

Deux partenaires pour pousser DMexpress chez les intégrateurs

Dans le cadre de l’accord avec Hortonworks, Syncsort et son partenaire ont ainsi travaillé à certifier DMExpress pour Hortonworks Data Platform. «La certification de Syncsort DMExpress sur HDP simplifie l’utilisation d’Apache Hadoop et enrichit la distribution d’Hortonworks d’une technologie d’intégration de données haut de gamme», indique Syncsort dans un communiqué. En rejoignant le Hortonworks Technology Partner Program, Syncsort côtoiera notamment Talend, VMware, Datameer, Microsoft, NetApp,  10gen, Teradata et VMware. Tous ont annoncé le support de la version 1.0 de HDP 1.0.

Même son de cloche avec Greenplum : Syncsort entend rapprocher DM Express de Greenplum HD, la déclinaison Hadoop du groupe, nous indique nos confrères de Eweek. L’accord porte également sur la certification de DMExpress pour GreenPlum Database, qui forme l’épine dorsale de la stratégie Big Data de la division EMC. Syncsort rejoint également le programme développeur du groupe, le Greenplum Catalyst Developer Program, et travaillera en collaboration avec la société à l’intégration de DMExpress à Greenplum Unified Analytics Platform (UAP). UAP conjugue la base de données Greenplum à la distribution Hadoop du groupe, associée à un outil de visualisation, de manipulation et de partage des données baptisé Chorus.

En outre, Syncsort gagne ici deux alliés technologiques de poids dans le monde Hadoop, et deux partenaires capables de valoriser sa technologie d’accélération auprès d’une base de clients grandissante. De quoi alors attirer un peu plus les intégrateurs, l’un des axes forts de la stratégie de croissance de la société.



Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close