Solutions RH : SAP mise sur la convergence des fonctions analytiques entre SAP HR et SuccessFactors

Vers un SIRH hybride combinant les outils RH de SAP et ceux de SuccessFactors. C’est le message qu’a voulu faire passer l’éditeur aux entreprises présentes lors du SAP Forum, un message illustré par les RH de SAP qui ont choisi d’utiliser les outils analytiques de SuccessFactors sur les données de leur propre instance SAP HR…

« Nous allons va continuer à investir pour protéger votre investissement dans BW », a expliqué J.B. Rolland, en évoquant le sort des outils analytiques RHm de SAP suite au rachat de SuccessFactors.

À l’occasion du SAP Forum qui se tenait le 31 mai à Paris, au CNIT, Jean-Bernard Rolland, le vice-président des solutions RH de SAP a fait le point sur l’intégration en cours des offres RH de SAP avec celles de SuccessFactors s'efforçant de rassurer la base installée SAP sur la continuation des développements des produits existant, tout en pointant du doigt les travaux de convergence en cours entre les offres des deux éditeurs notamment en matière analytique.

Histoire de rassurer sa base installée, Jean-Bernard Rolland a débuté son intervention en rappelant l’engagement de SAP à protéger les investissements de ses clients. Il a ainsi confirmé, par exemple, que la solution de planning opérationnel RH (planification des recrutements) resterait on-premise. Mais il a surtout concentré son discours sur les passerelles en cours de développement en matière d’outils analytiques appliqués aux RH.

Rassurer sur la continuité des développements « on-premise »

Un des exemples à court terme de l’engagement de SAP sur ses solutions on-premise existantes est la sortie d’une solution de risque et contrôle pour les RH (People Risk Management). Cette solution permet de quantifier tous les événements adverses (fraudes, employé qui quitte l’entreprise, santé/sécurité au travail) afin de prévenir les risques de fraudes (par exemple corréler des informations comme l’extraction massive de données de SAP par un employé démissionnaire…). Sur des indicateurs comme la santé et la sécurité, il sera par exemple possible de croiser des éléments comme le nombre de casiers accidents sur une plate-forme pétrolière ou dans une usine, avec des paramètres comme l’ancienneté des salariés et le nombre de jours de formation.

Une autre priorité est l’enrichissement des fonctions analytiques sur les outils RH afin de faciliter la remontée de l’information RH vers les dirigeants de l'entreprise ou vers les managers. « Nous allons continuer à investir pour protéger votre investissement dans BW », a ainsi expliqué J.B. Rolland. En juillet par exemple, l’éditeur allemand devrait proposer un ensemble de 64 tableaux de bords RH destinés aux dirigeants sur l’offre de business intelligence on premise SAP Netweaver BW (Business Warehouse). Ces tableaux de bords fourniront une vision en temps réel de paramètres comme l’absentéisme, le niveau d’heures supplémentaires, mais aussi des métriques croisant RH et CRM, finance et RH… « L’offre s’appuie sur BW 7.5 avec un schéma en version 4.02 », explique J.B. Rolland.

Vers une convergence des outils analytiques entre SAP et SuccessFactors

Plus généralement la promesse de SAP est que les fonctions de reporting et les fonctions analytiques dans les applications RH de SAP seront disponibles de façon transparente que ce soit sur les solutions on-premise de SAP ou sur les solutions cloud de SuccessFactors et qu’elles partageront le même modèle de données afin de simplifier le passage des outils on-premise aux outils cloud. Pour Rolland, SAP continuera à réaliser des investissements significatifs dans BW, même si, sur le long terme, l’objectif et d’appuyer l’ensemble du modèle de données et des outils analytiques maison sur HANA.

Chez SAP, SuccessFactors est désormais utilisé pour effectuer des analyses sur les données SAP HR

Pour illustrer son propos, Jean-Bernard Rolland a présenté une démonstration de l’usage que fait SAP des outils de SuccessFactors, en combinant notamment les outils on-premise avec la solution analytique RH Workforce analytics de SuccessFactors, issue du rachat d’Inform.

 SAP a ainsi choisi d’utiliser les rapports standards de SuccessFactors sur les données issues de sa propre solution HCM, qui couvre 37 gestions de paie et gestion de personnel. Pour cela, la firme  décidé de répliquer les données de son instance SAP HR sur le cloud SuccessFactors et a chargé l’intégralité de sa hiérarchie organisationnelle dans HCM.

Jean-Bernard Rolland concède que ce n’est qu’un début. Par exemple, la synchronisation des données n’est effectuée que mensuellement et encore en ne transférant que des agrégats dans le cloud. Mais la fréquence des synchronisations devrait à terme augmenter pour finalement assurer une disponibilité quasi transparente des données, aussi bien on-premise que dans le cloud.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close