Dell crée une division logicielle et nomme John Swainson, ex-patron de CA, à sa tête

Par rapport à IBM et HP, ses deux grands concurrents, Dell manquait encore d'une division logicielle. Cet oubli est réparé avec la création du "Dell Software Group", une division qui sera dirigée par John Swainson, l'ex-CEO de Computer Associates. A 57 ans, ce vétéran du logiciel aura pour mission de développer et de coordonner les activités logicielles du constructeur texan.

 swainson
John Swainson, ici à CA World en 2007,
prend la direction de la toute nouvelle
division logicielle de Dell

C’est un jeune retraité que Dell vient de sortir de la torpeur des conseils d'administration pour diriger sa toute nouvelle division logicielle. Aujourd’hui, le constructeur texan a en effet nommé John Swainson, l’ex-CEO de Computer Associates (aujourd’hui CA Technologies) au poste de président de son software Group, une fonction qu’il prendra à compter du 5 mars 2012.


Swainson, un vétéran de l'industrie logicielle, qui a dirigé IBM WebSphere puis Computer Associates

Les plus observateurs de nos lecteurs auront noté que Swainson a officiellement quitté le poste de CEO de CA à la fin 2009, officiellement pour prendre sa retraite. Il avait alors 55 ans… Swainson ne laisse que peu de doute sur les conditions de son départ de CA en indiquant sur son profil Linkedin, qu’il est supposément parti à la retraite, une façon de laisser entendre qu’il n’a sans doute guère eu d’autres choix que de partir…

Depuis Swainson dirigeait le comité d’administration de Serena Software un spécialiste de la gestion du cycle de vie des applications, connu aussi pour ses outils en environnements Mainframe. Pour mémoire, avant de rejoindre CA, Swainson était directeur général de la division Websphere entre 1997 et 2004, une division qu’il avait contribué à créer chez IBM (Swainson est resté au total 26 ans chez Big Blue).

C’est donc un poids lourd de l’industrie du logiciel que Dell vient de recruter pour diriger sa division logicielle, une division créée pour l’occasion et qui rapproche un peu plus Dell de ses grands concurrents HP et IBM qui tous deux disposent comme lui d’activités matérielles, logicielles et de capacité d’intégration de services.

Dell : un portefeuille logiciel en pleine croissance
Au cours des dernières années le portefeuille logiciel du constructeur texan n’a cessé de s’étoffer. Dell a longtemps eu pour seul vrai logiciel son parapluie d’administration Open Manage, mais a procédé récemment à de multiples acquisitions.

En novembre 2007, Dell a racheté ASAP et ses outils de gestion de licences. En 2008, la firme a mis la main sur MessageOne et ses outils d’archivage et de compliance pour la messagerie électronique. En 2010, ce fut le tour de KACE et de ses outils d’administration système, puis celui de Scalent. Ce dernier permet à Dell de disposer d’une offre d’administration, d’automatisation et d’orchestration moderne baptisée Dell AIM (ex Scalent V/OE), qui est le pilier de son offre VIS (Virtual Integrated System), dont l’objectif est de fournir une alternative aux offres telles que Matrix Operating Environment d’HP. Plus récemment, Dell a acquis Boomi et ses technologies d’agrégation de services SaaS.

Et c’est sans compter sur le portefeuille logiciel hérité des rachats de sociétés comme Exanet (qui constitue aujourd’hui le cœur du système de gestion de fichiers en cluster maison) et comme Ocarina (qui fournit les briques de compression et de déduplication pour tous les systèmes de stockage de Dell).

Gageons que ce portefeuille ne constitue que le socle d’une offre qui devrait se développer. À la manière de ce qu’il a réalisé dans le stockage, Dell devrait en effet se développer dans le logiciel par acquisitions. Une discipline que Swainson maîtrise aussi à merveille…

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close