Dell EMC promet une convergence de ses systèmes de stockage de milieu de gamme pour 2019

A l'occasion de la présentation des excellents résultats trimestriels du constructeur, Jeff Clarke la patron des opérations et des produits a annoncé que la firme travaillait à la conception pour 2019 d'une offre de stockage de milieu de gamme destinée à succéder à ses baies Unity et Dell SC (ex-Compellent).

La convergence attendue des solutions de stockage de milieu de gamme de Dell EMC devrait se concrétiser en 2019 avec l’émergence d’une plate-forme de stockage unique qui remplacera à terme les actuelles baies Unity et les baies Dell SC (ex-Compellent).

C’est ce qu’a laissé entendre Jeff Clarke, le patron des produits et des opérations deDell, lors d’une conférence avec les analystes à l’occasion de la présentation des résultats trimestriels de Dell Technologies. 

Jeff Clarke a expliqué que les équipes d’ingénierie de Dell EMC sont à pied d’œuvre pour développer sa prochaine génération de systèmes de stockage de milieu de gamme.

Ce segment a en effet été un point sensible pour les ventes de stockage de Dell EMC depuis la fusion entre les deux sociétés. Depuis plus de deux ans, le constructeur n’a cessé de perdre du terrain sur le marché du stockage de milieu de gamme, avant de se reprendre au cours des deux derniers trimestres.

Sur les trois mois de son dernier trimestre fiscal, le constructeur a ainsi enregistré un CA stockage en hausse de 13 % à 4,2 Md$.

Une baie unique pour succéder aux systèmes Unity et Dell SC

« Je suis heureux des progrès que nous avons réalisés et il y a encore beaucoup à faire »,a expliqué Clarke. « J’ai été très clair sur le fait que nous avons encore plus de produits de milieu de gamme que ce nous ne souhaitons à long terme. Il faut du temps pour développer un nouveau système de milieu de gamme. Et c’est ce sur quoi nous nous concentrons et ce que nous nous sommes engagés à avoir l’année prochaine. Entre-temps, nous allons continuer à rendre notre portefeuille actuel plus concurrentiel ».

Il a évoqué les récentes mises à niveau des principales plates-formes de milieu de gamme de Dell EMC, les baies Unity (anciennement EMC) et SC (anciennement Dell Compellent), pour les rendre plus compétitives. Le fournisseur a fait en sorte que les interfaces utilisateur des produits se ressemblent davantage et a intégré sa technologie d’analyse prédictive CloudIQ aux deux plates-formes. Il avait précédemment ajouté la déduplication de données à ses baies Unity.

Clarke a, par ailleurs, indiqué que les systèmes hyperconvergés Dell EMC VxRail et VxRack ont généré plus d’un milliard de dollars de chiffre d’affaires depuis leur lancement et que le constructeur est en bonne voie d’atteindre le milliard de dollars de revenus avec ces machines pour 2018. Pour de nombreux clients, ces systèmes sont une alternative au stockage traditionnel et ils ont le bénéfice additionnel pour Dell EMC de générer des ventes additionnelles de licences VMware.

Un second trimestre fiscal record

Sur l’ensemble du trimestre écoulé, Dell EMC a réalisé un CA record de 22,9 milliards de dollars, en hausse de 18 %. La perte nette s’est établie à 461 millions de dollars en baisse par rapport aux 739 M$ de l’année antérieure.

En un an la position de trésorerie du constructeur a progressé de 6,2 milliards de dollars pour s’élever à 15,8 Md$, un chiffre qui atteint 21,6 Md$ en ajoutant les placements à court terme (contre environ 11,2 Md$ il y a un an). Sur le trimestre Dell a encore remboursé 2,6 Md$ de dette, et sa dette à long terme ne s’établit plus qu’à 40,4 Md$ contre 41,4 Md$ à la même époque l’an passé - c’est donc peu dire que la situation économique de la société s’est considérablement améliorée.

Selon Dell EMC, les ventes de serveurs et d’équipements réseau ont bondi de 34 % par rapport à il y a un an, pour atteindre 5,06 Md$. Si l’on ajoute le stockage, la division infrastructure a vu son CA atteindre 9,22 Md$, soit une progression de 24 %.

La division PC et périphériques a, quant à elle, vu ses ventes bondir de 13 % à 11,12 Md$, tandis que le CA de VMware progressait de 11 % à 2,19 Md$. Les autres activités de la firme (Boomi, Pivotal, RSA, VirtuStream) ont engrangé 574 M$ de revenus (+5,7 %).

Ces résultats font de Dell EMC le n° 1 mondial de l’informatique traditionnelle, loin devant IBM et HPE. Mais la firme reste loin derrière plusieurs des acteurs de l’électronique ou du logiciel comme Apple, Samsung et Microsoft.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close