CA World : Mainframe 2.0, au secours, le Mainframe revient...

A l'occasion de sa conférence CA World, CA a annoncé le lancement de Mainframe 2.0, une initiative visant à simplifier l'administration des grands systèmes IBM. L'objectif est de refondre l'offre mainframe existante de CA pour simplifier l'installation et l'utilisation des outils de l'éditeur mais aussi permettre à des administrateurs débutants d'exécuter des tâches jusqu'alors réservées à des administrateurs expérimentés.

Quelle différence quelques années peuvent avoir sur la stratégie d'un éditeur. Il y a encore deux ans, CA ne savait plus quoi faire pour se distancier de son image Mainframe, a tel point qu'il avait placé une large partie de son catalogue en mode maintenance et qu'il ne jurait plus que par les logiciels pour systèmes distribués, un marché sur lequel il souhait assoir sa croissance future. La stratégie EITM, lancée en grande pompe lors du précédent CA World, en 2007, reconnaissait l'existence du Mainframe, sans toutefois en faire un point focal de la stratégie de CA, ce dernier préférant encore une fois mettre l'accent sur son développement dans le monde distribué.

Le Mainframe : un marché en forte croissance

L'éditeur n'est toutefois pas né de la dernière pluie et sait reconnaître une opportunité lorsqu'il en voit une. Alors que les ventes de mainframes connaissent une renaissance sans précédent (+10%, +32% et + 25% respectivement au 1er, 2e et 3e trimestres 2008), près de trois quart des entreprises utilisatrices de Mainframes doivent faire face à d'importants départs à la retraites  d'administrateurs de ces grands systèmes. De quoi créer un gigantesque casse-tête dans les années à venir pour les entreprises. Les grands systèmes concentrent en effet les applications bancaires les plus critiques de la planète de même que la plupart des systèmes de facturation et de gestion des grands des services (Télécoms/ gaz/ électricité), de la distribution ou des assurances. Sans compter les systèmes d'information de certains géants de l'automobile et de l'industrie. Selon CA, il y aurait aujourd'hui plus de 4,5 Millions de MIPS de puissance mainframe installés dans le monde, contre 4,5 millions en 2001. Les mainframes seraient au coeur de l'IT des 50 plus grandes banques mondiales et de 22 des 25 plus grands distributeurs américains. La perspective de voir le coeur du SI de ces grands comptes tourner sur des plates-formes que plus personne ne sait gérer a de quoi inquiéter. Et CA y voit une opportunité pour ses outils.

Une offre alliant logiciels et services

Avec Mainframe 2.0, CA entend refondre l'ensemble de son offre mainframe pour la rendre plus simple à déployer et à utiliser par des équipes peu formées. Il s'agit en fait pour l'éditeur d'offrir une panoplie complète d'outils d'administration et d'optimisation des applications et des environnements mainframe, partageant une  interface graphique web conviviale. Le but est ainsi de permettre à des équipes formées de façon minimalistes au Mainframe d'effectuer des tâches jusqu'alors réservées à des administrateurs expérimentés. 

CA couplera cette offre à une offre de service managés visant à compenser les faiblesses des équipes IT internes. Ce que CA appelle l'Out Tasking, permettra aux entreprises de s'appuyer sur des logiciels et des équipes de CA pour administrer leurs environnements grands systèmes.

mainframe20L'un des buts non avoués de Mainframe 2.0 chez CA, comme d'ailleurs des efforts d'IBM, est de protéger la citadelle Mainframe des assauts des plates-formes Unix, et ainsi de continuer à profiter de revenus logiciels bien plus confortables que dans le monde ouvert.  Répondant à une question du MagIT, CA le reconnaissait d'ailleurs implicitement lors de CA World. Et l'un des patrons de  l'activité Mainframe avouait aussi que si le TCO des mainframes est un argument en faveur de la plate-forme, ce sont surtout les coûts de migration élevés du mainframe vers une plate-forme alternative qui retiennent les entreprises de migrer en masse. Une prison dorée en quelque sorte, mais dont les gardiens seraient grassement rémunérés...

En savoir plus :

Une étude Infopro sur les perspectives du marché mainframe réalisée à la demande de CA

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close