Résultats : CA soutenu par la bonne santé du mainframe

CA (l'ex Computer Associates) a annoncé un bénéfice en hausse de près de 39 % pour son année fiscale 2009 achevée le 30 mars dernier. La firme a notamment profité de la bonne santé du marché mainframe qui a soutenu ses ventes dans un marché du logiciel déprimé par la crise.

CA a présenté des résultats flatteurs pour son exercice 2009 clos le 31 mars 2009. L'éditeur a ainsi terminé l'année avec un bénéfice net de 694 M$ en hausse de 38,8 % sur un an, tandis que son chiffre d'affaires restait quasi-stable par rapport à l'an passé, à 4,27 Md$.

Si les ventes de CA ont progressé d'environ 5 % au premier semestre fiscal 2009, elles ont reculé de 5 % au second du fait de la crise. L'éditeur a notamment pati de la faiblesse du dollar à l'international. Au cours du premier trimestre calendaire 2009 (son 4e trimestre fiscal), CA a ainsi vu ses ventes reculer de 5 % alors qu'elles auraient connu une hausse 2 % à taux de change constants. Globalement, sur l'ensemble de l'année fiscale, la faiblesse du dollar se traduit par un recul de 3 points de la part des ventes à l'international. 

Bonne nouvelle pour CA : son carnet de commande a continué à progresser de façon impressionnante pour atteindre 4,89 Md$ contre 4,27 Md$ l'année précédente. Cette performance est notamment liée à l'allongement de la durée moyenne des contrats signés avec les clients, qui est passée de 2,98 années en 2008 à 3,61 années en 2009.

Croissance à deux chiffres des ventes pour les mainframes

Si CA se félicite de la bonne tenue de l'ensemble de ses lignes de produits, l'éditeur profite, comme IBM, de la bonne santé du mainframe. Comme l'indique John Swainson, le patron de l'éditeur, “le marché du mainframe est en pleine croissance, les entreprises continuant à héberger leurs applications et leurs données les plus critiques sur cette plate-forme (...)”. Notons toutefois que le moteur mainframe d'IBM a commencé à avoir le hoquet au dernier trimestre calendaire 2008 avec une baisse de 6 % et que cette crise s'est confirmée au premier trimestre 2009 avec un recul de 19 % des ventes. La capacité installée, mesurée en MIPS, a toutefois poursuivi sa progression de près de 18 % au premier trimestre 2009, notamment tirée par les MIPS Linux. 

La conséquence de cette bonne santé des grandS systèmes : CA a connu “une  croissance à deux chiffres” de ses revenus mainframe, selon Swainson. La croissance des ventes de logiciels pour ces plates-formes a ainsi été supérieure à celle des ventes de logiciels pour systèmes distribués sur l'ensemble de l'année fiscale.

Base installée mainframe : une poire pour la soif

CA entend continuer à profiter de la bonne santé de la ligne System z d'IBM avec sa stratégie Mainframe 2.0 qui vise à moderniser l'ensemble de son catalogue de produits pour cette plate-forme. Selon Swainson, environ 40 des 130 applications mainframes de CA ont déjà été modernisées (il y a dix jours, la firme annonçait pourtant avoir modernisé 143 de ses 166 applications mainframes...). 

Pour le Pdg, le potentiel du mainframe est intact : sur la seule année 2008, IBM aurait accru de 20 % la capacité déployée sur le marché, et CA n'a pour l'instant renouvelé ses contrats qu'avec environ 50 % de ses clients. L'éditeur estime donc qu'il dispose d'une réserve significative de revenus pour les 12 à 18 mois à venir avec les renouvellements à venir des 50 % de clients restant. Si CA ne communique plus sur le sujet, ses ventes mainframes représenteraient près de la moitié de ses revenus...

Pour approfondir sur Administration de systèmes

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close