Les partisans d'ODF répondent à l'ISO avec de nouveaux outils et un comité

Alors que l'ISO veut reprendre à son compte la maintenance du standard ODF, l'Oasis vient d'annoncer la création d'un comité chargé de suivre les évolutions du standard et de veiller à l'interopérabilité entre applications utilisant ODF. Sun et IBM en remettent une couche en annonçant la création de l'ODF Toolkit, un ensemble d'outils destinés à simplifier l'adoption du format ODF dans les applications.

Ce n'est sans doute pas une coïncidence : un mois à peine après  que le comité de standardisation SC34 de l'ISO ait averti l'Oasis (Organisation for the Advancement of Structured Information Standards) de son intention de s'occuper de la maintenance du standard ODF, l'Oasis a annoncé la formation d'un comité, l'OIC (Oasis Interoperability and Conformance Committee), chargé de chapeauter les avancement du format OpenDocument. Les partisans d'ODF, un standard à l'origine porté par l'Oasis, n'ont visiblement toujours pas digéré l'adoption par l'ISO d'OOXML comme un standard. La formation de l'OIC est sans doute leur réponse aux critiques formulées par l'ISO sur la maintenance du format par l'Oasis. D'autant que le SC34 n'est pas franchement peuplé de partisans du libre. Comme le fait remarquer Groklaw, 8 des 22 membres présents lors de la dernière réunion du SC34 étaient des salariés de Microsoft...

L'OIC aura pour mission d'assurer la conformité des applications ODF aux spécifications du standard et également d'assurer la maintenance du standard. Le comité compte parmi ses membres plusieurs grands constructeurs et éditeurs impliqués dans le monde du libre dont Google, IBM, Novell, Oracle, Red Hat, Sun Microsystems et le département de la Défense américain.

ODF Toolkit : Sun et IBM s'allient pour promouvoir l'adoption d'ODF

Dans la foulée de l'annonce de l'Oasis, IBM et Sun Microsystems ont annoncé le lancement de l'ODF Toolkit Union, un nouveau projet Open Source dont l'objectif est de fournir une API standardisée pour lire, écrire et manipuler des documents ODF, afin d'accélérer l'adoption du format par les développeurs d'applications. Un des éléments du projet, l'ODF Validator, permet de valider la structure des documents OpenDocument afin de vérifier leur conformité aux spécifications du standard.

Le nouveau toolkit devrait aussi améliorer significativement l'interopérabilité entre outils compatibles ODF et encourager les éditeurs à adopter le format dans leurs applicatifs. Le projet ODF Toolkit est accessible à l'adresse http://odftoolkit.org.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close