IBM met l'Internet des objets en boîte

Son protocole de gestion des messages MQTT (Message Queuing Telemetry Transport) à peine adoubé par l'Oasis (Organization for the Advancement of Structured Information Standards), IBM dégaine une appliance spécialisée dans la gestion et le routage de vastes volumes de données issues des objets communicants.

Son protocole de gestion des messages MQTT (Message Queuing Telemetry Transport) à peine

adoubé par l'Oasis (Organization for the Advancement of Structured Information Standards), IBM dégaine une appliance spécialisée dans la gestion et le routage de vastes volumes de données issues des objets communicants. Ce serveur dédié au M2M et à l'Internet des objets repose précisément sur MQTT, désormais reconnu comme un standard par l'organisme. Selon Big Blue, la machine, appelée IBM Message Site, serait capable de gérer jusqu'à 13 millions de messages par seconde, ces données pouvant être issues de jusqu'à 1 million d'objets. L'appliance est capable ensuite de router les messages vers différentes destinations en fonction de leur contenu. Le serveur dispose également de fonctions pour convertir les messages MQTT dans d'autres formats. MQTT a été développé par IBM et l’Italien Eurotech, avant d’être proposé à l’Oasis. Vu par ce dernier comme un protocole de publication et d’abonnement léger, fiable et « convenant aux contextes du M2M et d’Internet des objets », MQTT voit ses destinées prises en main par un comité technique de l’organisme, où se côtoient Cisco, Red Hat, Software AG, Tibco et, bien sûr, IBM et Eurotech.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close