Free rachète Alice pour s’imposer comme n°2 des FAI

Bouygues qui débarque, Free qui s'offre Alice au nez et à la barbe de 9 Télécom et de Numéricable un temps sur les rangs : le secteur des FAI se développe tout en se concentrant. Reste à voir l'impact sur un marché entreprise moins concurrentiel et sur les prix qui n'ont plus évolué depuis les prises de positions de Free et de France Télécom au début de l'ère des boxes.

La lutte fait rage pour occuper la deuxième place des fournisseurs français d’accès à Internet. Et Free – qui s’est fait souffler la place par 9 Télécom – devrait retrouver son rang, s’il finalise le rachat de la filiale française de Telecom Italia, qui opère sous la marque Alice – ex-réseau Liberty Surf.

Dans un communiqué publié ce jour, Iliad, la maison-mère de Free, confirme être entrée en négociations exclusives avec Telecom Italia, pour racheter sa filiale française, Liberty Surf Group SAS, dont le principal actif est Alice. L’opération devrait valoriser le FAI à un maximum de 800 millions d’euros, un prix qui prend en compte le nombre d'abonnés d'Alice, mais aussi les déficits fiscaux accumulés par Liberty Surf Group. Le communiqué ne précise pas les parts de la transaction qui s'effectueraient en numéraire et en actions.

Il s’agit de la première grosse acquisition pour Iliad qui, jusqu’à présent, privilégiait la croissance interne. Mais, la concentration fait rage dans le secteur et la société a visiblement souhaité très vite répondre à la montée de 9 Télécom. Si Free met la main sur le quasi-million d’abonnés d’Alice, il contrôlera près du quart d’un marché qui dépasse les 16 millions d’abonnés, devant Neuf, mail cependant loin derrière Orange (avec quasiment la moitié des abonnés), qui ne devrait pas être rejoint de sitôt.

Par ailleurs, les ambitions de Bouygues Télécom dans l’accès Internet se précisent. Attendue pour 2009, la box internet du maçon devenu opérateur devrait être prête plus tôt que prévu. Le nouveau FAI entend profiter à plein de sa base de 10 millions d’abonnés au téléphone mobile pour se développer sur le marché de la convergence internet/mobile. Autre objectif : une offre quadruple play pour les entreprises et… la diffusion de la TV via la box. Une télé de maçon dans un box en béton ?

Pour approfondir sur Haut débit Accès Internet

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close