Nortel prépare la vente de sa division GSM

Les ventes à la découpe se poursuivent chez Nortel, l'équipementier télécoms qui s'est déclaré en faillite en janvier dernier.

Les ventes à la découpe se poursuivent chez Nortel, l'équipementier télécoms qui s'est déclaré en faillite en janvier dernier. Cette fois, c'est l'activité GSM que le Canadien entend vendre aux enchères ; l'opération devant débuter le mois prochain.

Cette vente devrait toutefois susciter moins d'intérêt que la reprise des activités CDMA de l'équipementier, cédée en juillet à Ericsson qui avait surenchéri sur l'offre de Nokia Siemens Networks. En effet, cette activité générait moins de chiffre d'affaires chez Nortel (1 milliard de dollars, contre 1,4 pour le CDMA) et la partie UMTS, l'évolution du GSM, a déjà été cédée à Alcatel-Lucent.

La vente de cette activité devrait concerner la France, où le devenir d'une large partie des salarié de Networks SA, la filiale regroupant des activités de R&D (680 personnes), reste incertain. Fin août, le tribunal de commerce de Versailles a prolongé de trois mois les activités de la filiale, afin de lui laisser le temps de trouver des repreneurs.

Signalons également que l'activité entreprise de l'équipementier en faillite vient d'être reprise par Avaya.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close