Nortel : les ventes à la découpe se poursuivent

Après les cessions de sa division téléphonie mobile (à Nokia Siemens Networks pour 650 M$) et de sa branche entreprise (à Avaya pour 900 millions de dollars), l'équipementier en faillite Nortel poursuit ses ventes à la découpe.

Après les cessions de sa division téléphonie mobile (à Nokia Siemens Networks pour 650 M$) et de sa branche entreprise (à Avaya pour 900 millions de dollars), l'équipementier en faillite Nortel poursuit ses ventes à la découpe. Et annonce sa volonté de vendre aux enchères les actifs logiciels de sa division Carrier (opérateurs), intégrant notamment ses plates-formes de services pour cœur de réseaux mobiles de prochaine génération (plates-formes IMS). Il s'agit notamment de plates-formes de serveurs d'applications, de softswitch (téléphonie sur IP, SIP, Présence, visio et audio-conférence...) et de plates-formes de services conçues pour faciliter les transferts de données sur les réseaux tant futurs qu'existant.

Pour approfondir sur Constructeurs

- ANNONCES GOOGLE

Close