Christian Estrosi s'inquiète du sort Wipro NewLogic

Inacceptable.

Inacceptable. C’est ainsi que Christian Estrosi, ministre de l’Industrie, a critiqué le projet de fermeture de la filiale de Wipro, NewLogic, spécialisée dans la recherche et le développement en semi-conducteurs et basée à Sophia-Antipolis.

Christian Estrosi dénonce notamment le fait que, pour sa filiale NewLogic, la SSII indienne ait reçu 5 M€ de subventions, le 8 juin dernier. Et d’indiquer, à nos confrères de l’AFP, attendre de rencontrer à Bercy la direction française de Wipro, dans le courant de cette semaine.

Le 7 septembre, lors d’un entretien téléphonique, la direction française de Wipro avait fait état à la rédaction du MagIT d’un accord de méthode avec le comité d’entreprise de Wipro-NewLogic visant notamment à aboutir à des reclassements internes voire, si l’opportunité s’en présente, à la création d’une spin-off avec les salariés éventuellement intéressés par la poursuite de l’activité.

Pour approfondir sur SSII

- ANNONCES GOOGLE

Close