Altis : son projet une première fois rejeté, Yazig Sabeg pourrait revenir à la charge

Après des mois voire des années de tergiversations, les salariés d’Altis Semiconductor devraient connaître sous peu l'avenir qui sera réservé à leur usine de composants électroniques.

Après des mois voire des années de tergiversations, les salariés d’Altis Semiconductor devraient connaître sous peu l'avenir qui sera réservé à leur usine de composants électroniques. Christian Estrosi, ministre de l’Industrie, a assuré que l’épilogue serait connu sous peu et devrait déboucher sur des résultats positifs. Comprendre qu’un projet de reprise est en vue alors même qu’il y a quelques jours, un projet de Yazid Sabeg, commissaire à la Diversité et à l'Egalité des chances et homme d’affaires (c'est notamment l'ancien patron de la SSII CS, ex-compagnie des signaux), avait été rejeté par le comité d’entreprise de l’usine sise à Corbeil-Essonnes.

Estrosi ayant apporté son soutien à Yazid Sabeg, ce dernier pourrait bien revenir à la charge avec un nouveau dossier remanié. Outre le comité d’entreprise, le Fonds stratégique d'investissement (FSI) aurait également, selon diverses sources, retoqué le premier projet.

Pour approfondir sur Opérateurs et intégrateurs réseaux

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close