Brevets Alcatel-Lucent : Microsoft échappe (pour l'instant) à l'amende

Condamné en première instance pour violation de brevets suite à une plainte d'Alcatel-Lucent, Microsoft a remporté une victoire en appel.

Condamné en première instance pour violation de brevets suite à une plainte d'Alcatel-Lucent, Microsoft a remporté une victoire en appel. Si la justice américaine valide bien la violation de la propriété intellectuelle du groupe français (pour des applications intégrées à Outlook), elle a jugé disproportionnée l'amende que devait payer le premier éditeur mondial. En première instance, Microsoft avait été condamné à payer 358 millions de dollars à Alcatel-Lucent.

Une nouvelle juridiction sera chargée de fixer le montant de l'amende que devra verser Redmond.

Pour approfondir sur Editeurs

- ANNONCES GOOGLE

Close