Brevets : Alcatel-Lucent voit un milliard et demi lui passer sous le nez

Alcatel-Lucent devra s’asseoir sur le milliard et demi de dollars de dommages et intérêt que l’équipementier télécoms souhaitait récupérer de son litige pour violation de brevets avec Microsoft.

Alcatel-Lucent devra s’asseoir sur le milliard et demi de dollars de dommages et intérêt que l’équipementier télécoms souhaitait récupérer de son litige pour violation de brevets avec Microsoft. Le tribunal de San Diego a en effet rejeté l’appel formulé par le groupe à propos de cette affaire datant de 2002 et concernant au départ le seul Lucent.

Le litige porte sur l’utilisation d’une technologie Lucent dans le Media Player de Windows. Une affaire à rebondissement qui avait d’abord vu Microsoft condamné au fameux milliard et demi de dédommagement, avant qu’une seconde juridiction ne lui donne raison… Un second jugement qui se voit aujourd'hui confirmé par le tribunal de San Diego.

Pour approfondir sur Constructeurs

- ANNONCES GOOGLE

Close