Intel rachète RapidMind, pour se renforcer dans le développement parallèle

Intel a annoncé le rachat de RapidMind, afin d'accélérer le développement d'applications optimisées pour ses processeurs multicœur.

Intel a annoncé le rachat de RapidMind, afin d'accélérer le développement d'applications optimisées pour ses processeurs multicœur. Cet éditeur canadien propose une plate-forme permettant aux développeurs d'exploiter les capacités des processeurs d'Intel et d'AMD, ainsi que des puces graphiques (Nvidia, ATI, AMD). Selon le site de RapidMind, l'outil propose notamment de l'optimisation de code pour les architectures multicœur, de la répartition de charges entre les différents cœurs, de l'optimisation de données et des outils de diagnostic.

Cette plate-forme devrait venir s'intégrer au projet CT d'Intel, qui vise à paralléliser les applications sans avoir à réécrire de code (ou très peu). Selon le fondeur, la première bêta des outils autour du modèle de développement CT devrait sortir avant la fin de l'année, l'intégration avec la plate-forme de RapidMind étant attendue par la suite.

Le prix de l'acquisition n'a pas été dévoilé.

Depuis plusieurs mois, Intel a racheté plusieurs éditeurs afin d'offrir aux développeurs des outils pour faciliter l'exploitation de ses architectures. En juin, l'industriel a ainsi mis la main sur Wind River, un des grands spécialistes mondiaux des systèmes d'exploitation embarqués et des outils de développement et d'optimisation pour systèmes embarqués. Une acquisition qui avait coûté 884 millions de dollars au leader mondial de la micro-électronique.

En complément :

Intel veut démocratiser le développement parallèle

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close