Choix du navigateur : Opera veut un « browser ballot » étendu au monde entier

A peine Microsoft a-t-il annoncé la disponibilité pour l’Europe, dans le cadre de la prochaine sortie de Windows 7, d’un dispositif permettant aux consommateurs européens de choisir leur navigateur que certains concurrents d’Internet Explorer – à l’origine des ennuis de l’éditeur – veulent pousser leur avantage.

A peine Microsoft a-t-il annoncé la disponibilité pour l’Europe, dans le cadre de la prochaine sortie de Windows 7, d’un dispositif permettant aux consommateurs européens de choisir leur navigateur que certains concurrents d’Internet Explorer – à l’origine des ennuis de l’éditeur – veulent pousser leur avantage.

C’est notamment le cas d’Opera, l'éditeur norvégien du navigateur éponyme, qui demande à Microsoft d’étendre son système de choix de navigateur, dit de « browser ballot » à l’ensemble des utilisateurs dans le monde. Du côté de Mozilla, on se félicite des efforts de Microsoft tout en attendant d’avoir tous les détails.
En février dernier, la Commission Européenne avait demandé à la fondation Mozilla – éditrice du navigateur open source Firefox – et à Google – éditeur de Chrome – de l’accompagner dans ses investigations autour d’IE et de Windows 7.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close