Mozilla se joint à la plainte européenne pour pratique anticoncurrentielle autour d’IE

Dernier rallié mais pas des moindres : la fondation Mozilla – éditrice entre autres choses du navigateur Firefox – vient grossir les rangs des plaignants contre Microsoft auprès des autorités antitrust européennes.

Dernier rallié mais pas des moindres : la fondation Mozilla – éditrice entre autres choses du navigateur Firefox – vient grossir les rangs des plaignants contre Microsoft auprès des autorités antitrust européennes.

C'est Mitchell Baker, président de la fondation, qui a vendu la mèche sur son blog en racontant comment l’expertise de Mozilla intéresse la Commission qui cherche à savoir dans quelle mesure l’intégration d’IE à Windows contreviendrait aux règles sur la concurrence. Pour les concurrents du navigateur cela ne fait aucun doute et c’est d’ailleurs le norvégien Opera qui a le premier déposé une plainte.

Avec Mozilla l’adversaire est d’un tout autre poids, Firefox étant le premier navigateur à venir opposer une concurrence importante à Microsoft. Ce dernier prend d’ailleurs la menace au sérieux et a même alerté la SEC (le gendarme des bourses américains) qu'il pourrait être contraint par la Commission européenne d'inclure à Windows des navigateurs concurrents d'IE.

Pour approfondir sur Outils collaboratifs

- ANNONCES GOOGLE

Close