Mozilla présentera son magasin d’applications universel lors du Mobile World Congress

Mozilla, pierre angulaire historique de l’opposition à Microsoft sur le terrain des navigateurs Internet, a décidé cette fois-ci de porter son combat sur le terrain des applications.

Mozilla, pierre angulaire historique de l’opposition à Microsoft sur le terrain des navigateurs Internet, a décidé cette fois-ci de porter son combat sur le terrain des applications. La société a but non lucratif entend présenter, à l’occasion du Mobile World Congress qui se tiendra la semaine prochaine à Barcelone, un projet de boutique d’applications universelle, adressant d’une unique voix, les plates-formes du marché qu’elles soient mobiles, iOS, Android et Windows Phone par exemple, ou desktop. Baptisé Mozilla Marketplace, ce magasin entend ainsi bannir du monde des applications le verrou vendeur et ne pas cantonner, à la fois les utilisateurs et les développeurs, à des plates-formes spécifiques à chaque OS et éditeur. En clair, l’utilisateur pourra installer une application pour plusieurs appareils différents, «sans l’avoir à l’acheter plusieurs fois».

Comment ? En privilégiant logiquement les technologies du Web, comme HTML 5 et Javascript, et en en faisant le socle de développement de ces applications. Ces technologies s'exécutent nativement dans les navigateurs, indépendamment de l’OS. Mozilla indique également mettre à disposition des développeurs des API qui permettent de «reprendre, de manière simple, le contrôle de la totalité de l'expérience applicative, du développement à l’interaction directe avec les utilisateurs, en passant par la distribution». Des API concernant la monétisation des applications y seront également proposées.

Cette solution se reposera ainsi sur un environnement d'exécution multi plates-formes pour les applications web, baptisé Apps/WebRT, bâti sur les moteurs de rendu WebKit et Gecko. Elle sera également accompagnée d’un nouveau système d’identification, «garantissant aux utilisateurs le contrôle intégral de leurs données», indique Mozilla.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close