Orange signe son arrivée dans le Cloud

Orange Business Services (OBS) fait son entrée dans le monde du cloud computing, en lançant l'offre Flexible Computing.

Orange Business Services (OBS) fait son entrée dans le monde du cloud computing, en lançant l'offre Flexible Computing. Fruit d'un partenariat de longue date avec VMWare, cette dernière vise à proposer aux entreprises de toutes tailles des services de "cloud privé". Classiquement, l'entreprise peut choisir son infrastructure (Tier 1, 2 ou 3 en fonction de l'indisponibilité maximale autorisée), les caractéristiques de ses serveurs (nombre de machines virtuelles, puissance des processeurs, quantité de RAM, taille des disques) et ses options de sécurité. Bien entendu, ces paramètres sont adaptables en fonction de l'évolution des besoins.

Par rapport aux offres de Google, Amazon ou Salesforce, Orange met en avant les garanties qu'il offre en matière de temps de rétablissement et de sécurité (une des inquiétudes des donneurs d'ordre autour de ce modèle). De même, les données sont hébergées en France, ce qui constitue un plus appréciable pour les informations sensibles.

Le modèle de facturation colle aux concepts de l'informatique à la demande. Dans un communiqué, OBS explique que Flexible Computing "ne nécessite aucun investissement et le coût se limite à un abonnement mensuel avec des frais de mise en service". Avec un ticket d'entrée de quelque 1 000 euros par mois pour deux ou trois machines virtuelles, selon nos confrères de 01net. Les premiers clients de Flexible Computing sont des éditeurs qui y trouvent une infrastructure pour lancer leurs offres en Saas.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close