olegkruglyak3 - Fotolia

Après Renault, Orange signe lui aussi un partenariat avec Google Cloud

L’opérateur construira une plateforme analytique avec les briques du géant californien et ce dernier profitera de l’expertise réseau du groupe français pour développer des offres Edge Computing communes. Pour autant, Orange conserve sa stratégie multicloud.

Au grand dam de Play France Digital, Google Cloud vient de signer un partenariat sur le long terme avec Orange et son ESN Orange Business Services (OBS). L’opérateur français justifie ce choix par la mise en place de sa stratégie de transformation Engage 2025, présentée en décembre 2019.

Suite de l'article ci-dessous

Dans le cadre de ce projet, le groupe français souhaite considérablement améliorer ses capacités de traitement de données et d’adoption de l’IA en interne. Et pour cela, il compte « co-innover » avec son partenaire Google. Tout d’abord, il « envisage » de développer une « une plateforme d'analyse des données et d'apprentissage automatisé de nouvelle génération, s’appuyant sur les technologies de Google », selon le communiqué de presse envoyé aux rédactions. Cette plateforme devra permettre de mieux comprendre ses clients particuliers et professionnels. Les deux partenaires ne précisent pas quels services de GCP seront utilisés à cet effet, même si l’on imagine que les briques BigQuery, DataProc, Kubeflow ou encore Cloud DataPrep seront mises à contribution.  

Les développeurs et ingénieurs d’OBS en première ligne

En ce sens, Orange et Google Cloud vont ouvrir un centre d’excellence dans lequel GCP offrira un soutien à « plusieurs milliers » de collaborateurs d’Orange France « et affiliés » pour les former aux services de gestion de données, d’IA et les différents produits disponibles sur ce cloud. Pour rappel, OBS revendique plus de 2400 « experts » Data et IA, 2100 spécialistes en cybersécurité et 2200 des infrastructures cloud.

Les deux partenaires s’apprêtent également à créer un laboratoire d’innovation. Google fournira son expertise IaaS et PaaS, dans l’IA et le traitement de la donnée, tandis qu’Orange apportera son savoir de la connectivité et de la 5G afin de développer des solutions Edge Computing. Celles-ci seront à la fois utilisées par Orange et proposées à ses clients. La mise en œuvre des POCs est prévue pour 2021, selon un porte-parole d’Orange Business Services.

Orange n’oublie pas les clients de sa filiale OBS. La société de services proposera de déployer G-Suite et les services disponibles depuis Google Cloud Platform à ses clients BtoB. Orange Business Services combinera ces solutions avec ses offres de connectivité et de sécurité (via Orange Cyberdéfense) actuellement proposés à des PME, des ETI et des grands comptes.

OBS envisage par exemple de distribuer Anthos, la plateforme de gestion d’applications containérisées sur site et multicloud. « Cela complétera l’offre cloud d’OBS qui a déjà ses propres solutions d'orchestration avec Kubernetes », indique le porte-parole d’OBS. En effet, l’ESN propose son propre service CaaS, nommée Container Cloud Engine, pour gérer des containers Docker.

 « Orange est un pionnier de la transformation digitale et nous sommes ravis de collaborer avec Google pour accélérer notre transformation dans le domaine des données et de l'IA et continuer à améliorer les services fournis à nos clients. Google et Orange sont des partenaires de longue date et, comme Google poursuit actuellement ses investissements en Europe, et notamment en France, pour développer de nouveaux centres de données, c'est le moment idéal pour travailler ensemble sur de nouveaux services et opportunités sur les marchés français et européen », commente Stéphane Richard dans le même communiqué.

Numéro trois, Google mise sur le multicloud

C’est encore un coup d’éclat pour Google Cloud qui vient de signer des partenariats avec Deutsche Bank et Renault.

Pour autant, Orange et sa filiale OBS maintiennent une stratégie multicloud, une approche confirmée par le porte-parole de la filiale auprès du MagIT. « Il n’y aura pas d’exclusivité » et « nous proposons les solutions [de Google] en fonctions des clients ».

Orange Business Services a déjà des partenariats avec AWS et Microsoft Azure. À titre d’exemple, la division Digital & Data de l’ESN n’a pas attendu l’accord renforcé avec GCP pour afficher sa capacité à conseiller et développer des solutions de gestion et de traitement de données sur ces trois clouds. En tant qu’entreprise de services, OBS se veut la plus polyvalente possible. Les éditeurs tiers dont elle propose les produits comme Splunk, TIBCO, Teradata, Snowflake ou encore Informatica tiennent à peu de chose près le même discours.

Pour rappel, Renault et Deutsche Bank, moins prolixes à ce sujet, sont également dans une démarche multicloud. Cela tombe bien, Google Cloud, numéro trois sur le marché du cloud, soutient plus facilement cette approche qu’un AWS chez qui le mot était encore interdit de cité il y a peu. C’est un moyen pour lui de gagner doucement, mais sûrement de précieuses parts de marché.

 

Pour approfondir sur Opérateurs et intégrateurs réseaux

- ANNONCES GOOGLE

Close