Moteurs de recherche : Bing de Microsoft ne crée par un Big Bang

Le nouveau moteur de recherche de Microsoft, Bing, peine à gagner du terrain au niveau mondial face à ses concurrents.

Le nouveau moteur de recherche de Microsoft, Bing, peine à gagner du terrain au niveau mondial face à ses concurrents. Si l'on en croit les chiffres de StatCounter - qui collecte des statistiques sur plus de 2 millions de sites web dans le monde -, le moteur détenait 3,41 % du marché mondial de la recherche au cours de la semaine du 3 au 9 juin, sa première semaine d'activité, très loin derrière les 89,72 % de Google et encore à quelques longueurs des 5,17 % de Yahoo. Pour sa deuxième semaine, Bing serait retombé à 3,12 % des recherches mondiales, contre 89,98 % pour Google et 5,21 % pour Yahoo.

Les chiffres de StatCounter sont plus favorables pour le marché américain ou Bing détiendrait désormais 6,75 % du marché de la recherche derrière Yahoo (9,74 %) et Google (81,61 %). Pour sa première semaine, Bing avait fait un peu mieux avec 7,54 % des recherches derrière Yahoo (9,49 %) et Google (81,07 %).

Comscore se montre plus généreux vis-à-vis de Microsoft. Selon son baromètre qSearch pour la semaine du 8 juin au 12 juin (jours ouvrés), Microsoft détenait 12,1 % du marché de la recherche aux Etats-Unis, contre 11,3 % une semaine plus tôt et 9,1 % la semaine précédent le lancement de Bing. Notons que le bombardement publicitaire réalisé aux Etats-Unis a sans doute également joué un rôle dans les gains enregistrés par Bing sur le continent, des gains moins visibles à l'international, où la communication de l'éditeur a été plus discrète

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close