Galileo devrait être opérationnel avant la fin 2013

L'Agence Spatiale Européenne (ESA) et Arianespace ont signé hier sur le salon aérien du Bourget le contrat de lancement des quatre premiers satellites de la constallation Galileo (système de positionnement par satellite européen complémentaire du GPS).

L'Agence Spatiale Européenne (ESA) et Arianespace ont signé hier sur le salon aérien du Bourget le contrat de lancement des quatre premiers satellites de la constallation Galileo (système de positionnement par satellite européen complémentaire du GPS). Ces premiers satellites seront lancés en deux étapes depuis la base de Kourou au moyen de lanceurs Soyuz .

Ils seront placés en orbite circulaire autour de la Terre à une altitude de 23 600 km. Les satellites en question devraient être fournis par OHB-System et par EADS Astrium. Ces quatre premiers satellites devraient permettre de valider le bon fonctionnement en orbite du système Galileo avant la construction et le lancement de 24 satellites additionnels destinés à assurer le lancement du service commercial Galileo à l'échelle planétaire. 

L'ESA a d'ailleurs profité du salon du Bourget pour signer des contrats préliminaires pour la fourniture d'éléments avancés de la constellation satellitaires avec OHB et Astrium. Les contrats définitifs d'approvisionnement des 26 satellites restant devraient être conclus d'ici la fin de l'année. Selon OHB System, Galileo devrait être opérationnel avant la fin 2013.

En savoir plus

Le programme Galileo sur le site de l'ESA

Pour approfondir sur Opérateurs et intégrateurs réseaux

- ANNONCES GOOGLE

Close