Attentat au Pakistan : le chef de la mission Télécom Sans Frontières blessé

Présent depuis quelques jours au Pakistan, le chef de la mission de Télécoms sans Frontières (TSF) fait partie des victimes de l’attentat perpétré la nuit dernière à Peshawar.

Présent depuis quelques jours au Pakistan, le chef de la mission de Télécoms sans Frontières (TSF) fait partie des victimes de l’attentat perpétré la nuit dernière à Peshawar. La ville est la capitale d’une zone proche de la frontière afghane - nord-ouest du pays - au prise à de violents combats opposant armée pakistanaise et des organisations de talibans, notamment implantées dans la vallée de Swat toute proche.

Selon l’organisation humanitaire, Oisin Walton était resté pour coordonner la mission de téléphonie humanitaire avec du personnel local alors même que les autres membres de l'équipe ont été rapatriés à mesure que la sécurité se détériorait. Toujours selon TSF, « les deux premiers étages de l'hotel ont été détruits, alors qu’Oisin se trouvait au troisième. » Légèrement blessé, il doit être évacué dans la journée vers Bangkok. Le bilan provisoire de l'attentat perpétré au Pearl Continental, le grand hôtel de Peshawar, fait état de 16 morts, d'une cinquantaine de bléssés et de trois disparus.

TSF a annoncé la suspension de toutes ses activités au Pakistan.

Pour approfondir sur Opérateurs et intégrateurs réseaux

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close