Télécoms sans frontière se déploie en Haïti

TSF, première ONG humanitaire spécialisée en télécommunications d'urgence, a réagi très rapidement à la catastrophe survenue en Haïti afin de déployer un réseau de télécommunication d’urgence, indispensable à l’organisation des secours. Plusieurs dizaines de milliers de morts sont à déplorer, des millions de survivants se retrouvent sans ressources et la capitale Port au Prince et ses infrastructures sont très fortement endommagées.

Si vous souhaitez soutenir l’action de Télécoms Sans Frontière en Haiti ou ailleurs dans le monde le site de l’organisation permet d’effectuer des dons en ligne.

L’ONG Télécoms Sans Frontière a annoncé le déploiement de ses équipes pour apporter un support en télécommunications d’urgence dans le cadre du tremblement de terre dévastateur qui a touché Haïti le 12 janvier en milieu d’après-midi. D’une magnitude 7 sur l’échelle
de Richter, le séïsme a frappé l'ouest d'Haïti, à 17 km de la capitale Port-au-Prince. Deux fortes secousses ont suivi : une première réplique de 5,9 et une deuxième de 5,5 ont été ressenties quelques heures après le premier séisme.

Des dizaines de milliers de victimes seront sans doute à déplorer et l’ensemble des infrastructures, dont les télécommunications indispensables à la fois pour relier les familles sans nouvelles entre elles, mais également pour l’organisation des secours, sont fortement touchées.
TSF annonce avoir déployé une équipe d’urgence depuis sa base régionale à Managua (Nicaragua, Amérique centrale) pour apporter son soutien essentiel en télécommunications d’urgence. Cette dernière transporte des équipements satellites mobiles et fixes. Des renforts du siège international seront également envoyés selon un communiqué de l’ONG.

En collaboration étroite avec OCHA (United Nations Office for the Coordination of Humanitarian Affairs) et le Service d'Aide Humanitaire de la Commission européenne, les équipes TSF vont atterrir à Saint-Domingue (la partie Est de l’île historique d’Hispaniola, partagée entre la République Dominicaine et Haïti) avec pour objectif de rejoindre Port-au-Prince dès que possible. Les accès demeurent en effet difficiles à cause des débris et autres obstacles sur les routes.
Depuis 2003, TSF s’est déployé à 4 reprises en Haïti en réponse à des conflits et catastrophes naturelles (notamment les ouragans dévastateurs Gustav et Hanna), apportant son soutien en télécommunications à la communauté humanitaire mais également aux populations affectées.

Si vous souhaitez soutenir l’action de Télécoms Sans Frontière en Haiti ou ailleurs dans le monde le site de l’organisation permet d’effectuer des dons en ligne.

A titre d’exemple TSF explique qu’un don de 10 $ permet d’offrir un appel de 5 minutes à une famille victime ; un don de 100 $ finance les communications d’un système de prévention des crises alimentaires pendant 1 mois ; un don de 1 500 $ finance un centre télécoms pour toute la communauté humanitaire pendant une journée.

Selon les différents médias présents sur place, l’accès à un réseau de communication tant pour faciliter l’organisation des secours que pour permettre aux familles de se retrouver est l’une des principales demandes des victimes sur place ou de leurs familles parmi l’importante diaspora haïtienne dans le monde.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close