Atos touché par le dépôt de bilan d'Arcandor

Face au refus du gouvernement allemand de refinancer le groupe, Arcandor - ex-KarstadtQuelle - a déposé le bilan.

Face au refus du gouvernement allemand de refinancer le groupe, Arcandor - ex-KarstadtQuelle - a déposé le bilan. Ce qui pose question sur l'avenir du contrat qui lie le groupe de distribution à Atos-Origin. En 2004, la SSII avait signé un contrat d'infogérance des infrastructures IT du donneur d'ordre. Ce megadeal, d'une durée du 10 ans, représente 2,2 % du CA annuel du prestataire, selon Brice Thébaud, analyste financier chez Aurel BGC et spécialiste du marché des logiciels et services. Et même près de 19 % de l'activité d'Atos en Allemagne.

Si l'accord fait partie des quelques contrats clefs de la SSII, la suspension des paiements du donneur d'ordre ne devrait avoir à court terme qu'un impact limité sur la trésorerie ; Atos étant payé au mois (10 millions d'euros). La SSII prévoit de rencontrer prochainement l'administrateur judiciaire d'Arcandor. Si la restructuration du donneur d'ordre devait se traduire par d'importantes cessions d'actifs, le périmètre du contrat devrait être significativement réduit.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close