Réduction des coûts : Microsoft réduit également son portefeuille logiciel

Temps de crise toujours chez Microsoft.

Temps de crise toujours chez Microsoft. Les salariés licenciés en début d’année ne sont pas les seuls à faire les frais de la politique de réduction des coûts conduite par l’éditeur. Le portefeuille logiciel a également souffert avec au total pas moins de 13 briques et services en ligne supprimés en quelques mois. Et ce ne serait pas fini, selon Matt Rosoff, analyste du cabinet d’études spécialisé « Directions on Microsoft », qui estime que l'éditeur réduira son portefeuille tant qu’il demeurera dans une logique de réduction des coûts. Les outils ciblés sont en général ceux qui font doublons, voire qui peuvent s’imbriquer dans des logiciels plus importants et n’ont pas de support Premier au sein de la société.

Egalement concernés, les services qui ont perdu des parts de marché du fait de la concurrence accrue sur leurs segments, comme par exemple Encarta. Matt Rosoff remarque également que certains outils font les frais du changement d’adversaire prioritaire chez Microsoft. Plus concentré sur Google, l’éditeur abandonne des logiciels de niche qui visaient d’autres acteurs, comme par exemple, Office Accounting et Dynamics Entrepreneur, mis sur le marché pour barrer la route à Intuit.

Pour approfondir sur Editeurs

- ANNONCES GOOGLE

Close