Après Papermaster, IBM refuse de laisser partir un autre de ses vétérans

Une nouvelle affaire Papermaster, du nom du transfuge d'IBM vers Apple que Big Blue avait rechigné à laisser partir à la concurrence ? En tout cas, le géant poursuit un autre de ses cadres lui aussi en partance.

Une nouvelle affaire Papermaster, du nom du transfuge d'IBM vers Apple que Big Blue avait rechigné à laisser partir à la concurrence ? En tout cas, le géant poursuit un autre de ses cadres lui aussi en partance. David Johnson, l'ex-responsable des fusions-acquisitions d'IBM, est poursuivi par son ancien employeur qui compte bien l'empêcher de rejoindre Dell, son point de chute.

Une fois encore, Big Blue met en avant une clause de non concurrence signée par Johnson pour motiver sa plainte. Rappelons que l'affaire Papermaster s'était soldée par un accord amiable entre IBM et Apple, accord dont les termes financiers n'ont pas été dévoilés. Comme Mark Papermaster, David Johnson était un ancien chez IBM : il affichait 27 années de maison.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close