HP perd son CTO, AMD en retrouve un

Shane Robison quitte HP après 11 ans de service, Mark PaperMaster, ex-IBM, ex-Apple, ex-Cisco, arrive chez AMD.

 4866284035 16fd062604
Shane Robison quitte HP après
11 ans passés au sein de la firme.
(crédit photo : HP)

Le CTO et "chief strategy officer" d'HP, Shane V. Robison, 57 ans, va quitter ses fonctions au sein de la firme de Palo Alto le 1er novembre prochain et ne sera pas remplacé. Il s'agit du premier départ d'un dirigeant du premier cercle d'HP - Robison siégait au comité directeur - depuis la nomination de Meg Whitman à la tête de la firme. Robison était arrivé chez HP sous l'ère Fiorina, il y a plus de 11 ans après avoir travaillé chez Compaq et précédemment chez ATT Labs et Apple. Il avait largement façonné la stratégie technologique d'HP au cours des dernières années et aussi joué un rôle dans les multiples acquisitions opérées par la firme.

Mark PaperMaster devrait chapeauter la R&D de l'activité x86 et serveur d'AMD

 Photo mark PaperMaster
Après avoir dirigé la R&D
processeur d'IBM et la
division serveurs lames de
Big Blue, Mark PaperMaster
a piloté pendant deux ans
l'ingénierie des ibidules
d'Apple et fait un bref
passage chez Cisco.
(crédit photo : AMD).

Papermaster a notamment participé chez IBM à la conception des puces Power et PowerPC et été vice-président du développement des technologies micro-processeurs de Big Blue, avant de prendre en charge sa division serveurs lames. Après 26 ans passés chez IBM, Papermaster avait fait les gros titres de la presse en 2008 du fait de son recrutement par Apple pour diriger l'ingénierie matérielle de ses "idevices" en 2008. Un temps IBM tenta en effet de bloquer son recrutement au prétexte d'une obscure clause de non-concurrence. Finalement Papermaster passera près de deux ans chez Apple avant de quitter la firme à la pomme peu de temps après l'affaire des antennes de l'iPhone 4.

Depuis octobre 2010, PaperMaster était vice-président au sein du département ingénierie de Cisco en charge de la conception des ASIC pour les lignes catalyst et Nexus. Avec sa nomination, AMD place un vétéran de l'industrie des semi-conducteurs à la tête de sa direction technique, un vétéran qui dispose en outre d'une large expertise dans le monde des serveurs. Des atouts précieux alors que la firme entend porter de nouveau le fer contre Intel sur le marché des serveurs avec ses nouvelles puces Opteron "Interlagos".

Chez AMD, PaperMaster rapportera directement au nouveau CEO, Rory Read, un ex-IBM passé brièvement par Lenovo et qui a été nommé en août à la tête de la firme. 

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close