Déduplication : NetApp s'offre Data Domain pour 1,5 Md$

NetApp a annoncé la semaine dernière le rachat du spécialiste de la déduplication de données Data Domain pour la somme de 1,5 Md$. Parmi les pionniers du secteur, Data Domain était aussi l'un des rares constructeurs d'appliances de déduplication resté indépendant aux côtés de FalconStor et Quantum.

NetApp a annoncé la semaine dernière le rachat du spécialiste de la déduplication de données Data Domain pour la somme de 1,5 Md$. Parmi les pionniers du secteur, Data Domain était aussi l'un des rares constructeurs d'appliances de déduplication resté indépendant aux côtés de FalconStor et Quantum. La somme mise sur la table par NetApp pour acquérir Data Domain est très supérieure aux 165 M$ dépensés par EMC en 2006 pour Avamar et surtout aux quelque 200 M$ qu'IBM est supposé avoir mis sur la table pour l'acquisition de l'israélien Diligent.

Mais l'activité de Data Domain est aussi sensiblement plus conséquente et le constructeur est rentable. Ainsi DataDomain a réalisé un bénéfice net de 21 M$ sur un CA de 274 M$ en 2008 et il a vu ses ventes bondir de 50% au premier trimestre à 79 M$. Mieux, l'éditeur a noué un grand nombre de partenariats pour fournir sa technologie à des éditeurs et constructeurs tiers, ce que NetApp entend développer. DataDomain opérera ainsi comme une ligne de produit indépendante au sein de NetApp, mais pourra profiter de la puissance de feu du constructeur en matière de forces de ventes et de réseau de distribution pour développer encore plus rapidement ses ventes.

NetApp entend aussi travailler sur les synergies entre l'offre de DataDomain et ses propres systèmes de librairies de bandes virtuelles ou de stocage Near-Line. On imagine ainsi que la technologie de Data Domain pourrait à terme venir supplanter celle développée par NetApp pour ses propres systèmes.

Pour approfondir sur Gestion et administration du Datacenter

- ANNONCES GOOGLE

Close