Taz Tag et Hyundai IT imaginent les services autour des bornes interactives NFC

Enième innovation de taille destinée à promouvoir l'usage NFC sur le marché. La société Taz Tag et Hyundai IT, la filiale du groupe coréen spécialisée dans la fabrication de moniteurs, ont dévoilé une borne interactive NFC (Near Field Communication), qui vise à présenter comment les technologies sans-contact pourraient faire éclore un marché des services autour de cette problématique.

img 0101

Enième innovation de taille destinée à promouvoir l'usage NFC sur le marché. La société Taz Tag et Hyundai IT, la filiale du groupe coréen spécialisée dans la fabrication de moniteurs, ont dévoilé une borne interactive NFC (Near Field Communication), qui vise à présenter comment les technologies sans-contact pourraient faire éclore un marché des services autour de cette problématique.

Selon les deux partenaires, la borne permet de présenter de façon très ergonomique, par un large écran tactile, une série de services – comme la visite virtuelle d'un hôtel puis la réservation d'une chambre depuis un office du tourisme – et de transporter les informations ainsi enregistrées d'un point a vers un point b – une autre borne placée dans l'hôtel en question par exemple - sur un support intégrant une puce NFC.  Comme un téléphone portable, par exemple, dont les premiers modèles intégrant la technologie NFC devraient débarquer sur le marché à la fin de l'année.

Certains constructeurs ont déjà avancé leur pions sur ce segment. Nokia, premier constructeur mondial, a récemment annoncé un terminal supportant le NFC, qui se voit intégré dans la carte SIM.

« L'idée est de proposer un service permettant de transférer plus loin les informations générées depuis la borne », indique Eric Fouchard, le Pdg de Taz Tag, une société française spécialiste des produits et des solutions sans contact . Si la démonstration utilise une Taz Card, un concept de portefeuille électronique NFC, le "totem" bâti par Hyundai IT/Taz Tag est compatible avec tous les supports NFC, précise-t-il.

Eric Fouchard a pris comme exemple un concessionnaire automobile qui proposerait cette borne pour permettre à un client potentiel de configurer son véhicule, de stocker les données alors personnalisées sur son terminal NFC et de les porter ainsi vers le service commercial.
Un grand constructeur français d'automobile aurait déjà signé un contrat pour cette borne, affirme Alain Kestler, directeur France de Hyundai IT.

Taz Tag proposera à terme un kit de développement (SDK) Java pour exploiter l'application intégrée dans la borne, de façon à séduire les intégrateurs intéressés par cette technologie.

Pour approfondir sur RFID et Internet des objets

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close