Microsoft s’endette… pour préparer un rachat ?

Selon le Wall Street Journal, Microsoft vient d’émettre des obligations avec un taux d’intérêt légèrement supérieur à celui proposé par le gouvernement américain pour sa dette, levant au passage 3,75 Md$. Une décision autorisée par le conseil d’administration de l’éditeur en septembre dernier.

Selon le Wall Street Journal, Microsoft vient d’émettre des obligations avec un taux d’intérêt légèrement supérieur à celui proposé par le gouvernement américain pour sa dette, levant au passage 3,75 Md$. Une décision autorisée par le conseil d’administration de l’éditeur en septembre dernier. Microsoft pourrait ainsi lever jusqu’à 6 Md$. Cette première dans l’histoire de l’éditeur américain étonne d’autant plus que Microsoft dispose de quelques 25 Md$ de liquidités.

De quoi nourrir toutes les spéculations : que faire de tout cet argent ?

Selon des sources citées par nos confrères, Microsoft s’apprêterait à faire des emplettes. Mais aucune cible ne serait en revanche clairement arrêtée à ce jour. Le nom de SAP a été évoqué mais Leo Apetheker, co-PDG de l’éditeur allemand, s’est refusé à tout commentaire. Selon Reuters, Steve Ballmer s’est contenté d’évoquer une « rumeur » sur laquelle il n’a « rien à dire, positivement ou négativement. »

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close