Antitrust : Intel fixé sur son sort mercredi

C’est mercredi que la Commission Européenne rendra officiellement son verdict sur les pratiques concurrentielles d’Intel.

C’est mercredi que la Commission Européenne rendra officiellement son verdict sur les pratiques concurrentielles d’Intel. De sources crédibles, Intel devrait être être jugé coupable de pratiques anti-concurrentielles, une infraction passible d’une amende pouvant atteindre jusqu’à 10 % de son chiffre d’affaires annuel, soit près de 3,8 Md$ - Jusque-là le record de l'amende est détenu par  Microsoft avec 1,7 Md€ (en tout, entre amende initiale et amende pour refus de se conformer aux décisions de la commission).

Mais les risques encourrus par Intel ne sont pas que financiers. La Commission pourrait imposer au fondeur d'autres remèdes et notamment le contraindre à changer ses pratiques pour faciliter la concurrence sur le marché européen des processeurs.

Ces sanctions attendues s’inscrivent dans le cadre d’une procédure entamée en 2000 par AMD contre son rival. 

Pour approfondir sur Constructeurs

- ANNONCES GOOGLE

Close