Gartner : les entreprises vont maintenir leurs dépenses Green en dépit de la crise

Il s'agit presque d'une lapalissade.

Il s'agit presque d'une lapalissade. Comme Green IT rime avec économie, les entreprises devraient maintenir, voire augmenter, leurs investissements dans l'informatique verte en ces temps de récession, affirme le Gartner dans sa dernière étude.

Si aux Etats-Unis ou au Bresil par exemple, la crise a fortement réduit les dépenses dans les projets Green IT, les entreprises européennes (dont la France) et celles de la zone Asie-Pacifique ne flanchent pas. Et n'anticipent aucune réduction de leurs dépenses sur ce segment. Par exemple, 67 % des entreprises européennes ne prévoient aucune inflexion de leur priorité "verte", alors que 10 % envisagent même de renforcer cette priorité.

Dernier point intéressant, sur les 22 % des 620 entreprises ayant déjà budgété des investissements dans le Green IT, un tiers envisage d'attribuer 15 % de leurs investissements aux projets verts.

Derrière le Green IT se range toute une palette de technologies qui doivent rationaliser les systèmes d'information et les infrastructures, donc les coûts. La virtualisation, le BPM (Business Process Management), le Saas ou le Cloud Computing sont souvent présentés comme étant « Green ».

Rappelons que ce même Gartner a également prévu une baisse record des dépenses IT en 2009 (- 3,8 %). Après avoir revu une première fois à la baisse ses prévisions.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close