Datacenter : les prix de l’énergie aux US pourraient attirer les investisseurs

Avec une hausse des prix spectaculaires des prix de l’énergie en Europe, les Etats-Unis pourraient concentrer les investissements en datacenter, rapporte une étude du cabinet 451 Group. Les fournisseurs de technologies Green IT ont en revanche une carte à jouer sur le Vieux Continent.

L’efficacité énergétique des datacenters étant au coeur des priorités du IT, une tarification basse et surtout stable de l’électricité pourrait faire des Etats-Unis un havre de paix pour les investissements dans les centres de données... Au détriment de l’Europe, a conclu une étude du cabinet d’analyste 451 Research. 

Selon le cabinet, cette stabilité du prix aux US est due notamment à une industrie naissante et en pleine croissance de l’exploitation du gaz de schiste. Ainsi la facture énergétique pour un datacenter de taille moyenne de 2 mégawatts Outre-Atlantique avec une consommation de base à 50% peut atteindre 500 000 $ par an de moins qu’un centre équivalent au Royaume-Uni - et presque 750 000 $ de moins qu’en Allemagne. 

Les prix de l’électricité dans certains pays européens, particulièrement en Allemagne, sont déjà deux fois supérieurs à ceux pratiqués aux Etats-Unis et ils ont plus que doublé dans des pays comme le Royaume-Uni, la France et l’Allemagne ces 10 dernières années...alors qu’ils sont restés pratiquement stables aux Etats-Unis. Par exemple, toujours selon l’étude, qui cite les chiffres de l’International Energy Agency (IEA), le coût de l’électricité en Europe devrait être 50% plus élevé qu’aux Etats-Unis en 2035.

 capEIA-JPG 

L’étude rapporte également que ces prix moins élevés pourraient également impacter les investissements américains dans les technologies à haute efficacité énergétique. Alors que les opérateurs de datacenters cherchent des moyens économiques pour répondre à une demande de plus en plus grandissante, presque toutes les facettes du centre de données, des systèmes au refroidissement en passant par la gestion de la puissance, se retrouvent transformées par des projets et des technologies dites vertes. Les économies d’énergie ont ainsi guidé les investissements vers le refroidissement par air et les systèmes avancés d’optimisation et de monitoring de datacenter. « Au cœur de toute cette dimension d’efficacité énergétique, un constat largement partagé : le prix de l’énergie augmente », explique Andy Lawrence et Rhonda Ascierto, analystes au 451 Group et auteurs de l’étude. 

Les coûts énergétiques impactent les coûts du cycle de vie du datacenter 

Le prix de l’énergie peut altérer les coûts liés au cycle de vie de datacenter. En supposant que le durée de vie d’un centre de données soit de 15 ans, avec un prix de 0,067 $ / KWh,  l’énergie contribue à environ 30 % des dépenses opérationnelles d’un centre et généralement, compte pour 10 à 15 % du coût total pour construire et opérer un datacenter. « Ce chiffre est suffisamment important pour influencer le choix du site de construction d’un centre de données », affirme Andy Lawrence, vice président de recherche, expert en technologies de datacenter et Green IT, chez 451 Research. 

« Les effets sur les fournisseurs de technologies sont contradictoires. La croissance des activités et des investissements liés aux datacenters aux Etats-Unis va certes doper le marché des équipements, mais limiter la demande pour certaines technologies liées à l’efficacité énergétique des datacenters, particulièrement là où il y a un compromis entre risque et disponibilité », ajoute-t-il. « Toutefois, avec ses prix énergétiques plus élevés, le marché européen devrait être plus séduisants aux yeux des fournisseurs de technologies censées améliorer l’efficacité énergétique des datacenters », soutient enfin Lawrence. 

Traduit et adapté de l'anglais par la rédaction

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close