Microsoft perd le patron de ses datacenters

Microsoft perd encore une pierre angulaire de sa stratégie datacenter.

Microsoft perd encore une pierre angulaire de sa stratégie datacenter. Le monsieur centre de calcul de Redmond, Michael Manos, qui a notamment conçu les modèles de centres en container pour l'éditeur, a annoncé quitter Microsoft pour rejoindre Digital Realty Trust, une société spécialisée dans la construction de datacenter.

Il est notamment à l'origine de l'ensemble du parc de centres mis en place par l'éditeur pour supporter son vaste programme de services en ligne. Dans le langage Microsoft, on parle de la stratégie Software + Services.

En décembre, Redmond perdait déjà James Hamilton, autre figure emblématique des datacenters, parti prendre le poste de vice-président en charge de l'offre cloud computing d'Amazon (AWS – Amazon Web Services).

Après avoir programmé des coupes budgétaires dans sa stratégie de centres de calculs, Microsoft a affirmé qu'il mettrait le paquet pour soutenir son infrastructure de cloud computing Azure. Promettant alors de multiplier par 15 le nombre de ses centres durant les 5 prochaines années.

Pour approfondir sur Administration et supervision du Cloud

- ANNONCES GOOGLE

Close