L’iPhone relance la bataille de la VoIP sur réseaux mobiles

L'arrivée de Skype sur iPhone, et bientôt sur Blackberry, suscite des remous.

L'arrivée de Skype sur iPhone, et bientôt sur Blackberry, suscite des remous. Ce n’est pourtant pas le premier smartphone à supporter la VoIP – les modèles Symbian de Nokia le font depuis plusieurs années – mais le succès du téléphone d'Apple, combiné à celui de Skype sur les PC, inquiète manifestement les opérateurs mobiles.

Pour T-Mobile, l’utilisation de Skype pour iPhone peut constituer une violation du contrat, y compris en WiFi, via un hotspot. Pour AT&T, Skype est un concurrent comparable à Verizon ou Sprint : il n’y a pas de raison pour que l’opérateur soit obligé de commercialiser les services d’un concurrent. En France, les opérateurs mobiles interdisent la VoIP sur leur réseau, au moins sur le plan contractuel.

Robert Miller, conseiller général de Skype, est monté au créneau sur son blog, évoquant des « pratiques injustes » et appelant les parlementaires européens à adopter une législation qui « assure un accès ouvert à Internet, partout, avec n’importe quel terminal, sur n’importe quel réseau. » Il est soutenu par le consortium Voice On the Net qui intègre notamment Google, Intel et Microsoft.

Outre Atlantique, l’association Free Press en appelle au régulateur local, la FCC.

Pour approfondir sur Téléphonie mobile

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close