Satyam : vente repoussée au 13 avril et nouvelles arrestations

Plus d’informations.

Plus d’informations. Voilà ce que demandaient les candidats au rachat de l’ex-quatrième SSII indienne, Satyam. Son conseil d’administration s’est décidé à se donner un peu de temps pour répondre à cette demande, repoussant la date limite de la vente aux enchères du 9 avril au 13 avril.

Il faut dire que les prétendants – l’industriel Larsen & Tourbo, la SSII Tech Mahindra ou encore, selon les sources, IBM – ont, depuis peu, de bonnes raisons supplémentaires de réclamer un complément d’information. Le processus de vente aux enchères vient en effet d’être revu. Désormais, si une offre au moins dépasse 90% de la meilleure proposition pour Satyam, un second tour d’enchères sera organisé entre les meilleurs compétiteurs avec pour prix plancher, la meilleure offre du premier tour. Ce second "round" sera ouvert : chaque candidat au rachat aura connaissance des offres de ses concurrents.

La future mariée n’en est pas pour autant plus séduisante. Selon le quotidien indien Mint, les effectifs de Satyam aurait déjà sensiblement fondus, à 40 000 fin mars contre 53 000 début 2009, sous l’effet, notamment, de transferts de contrats à des SSII concurrentes. Les autorités indiennes auraient par ailleurs procédé, ce week-end, à l’arrestation de trois nouveaux collaborateurs de Satyam – dont un cadre dirigeant – dans le cadre de l’enquête relative à la fraude massive orchestrée par son ancien PDG. 

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close