Mahindra Satyam s’installe à Toulouse

Mahindra Satyam vient d’annoncer l’ouverture, à Toulouse, d’un centre de développement dédié aux secteurs de l’aérospatiale et de la défense.

Mahindra Satyam vient d’annoncer l’ouverture, à Toulouse, d’un centre de développement dédié aux secteurs de l’aérospatiale et de la défense. Dans un communiqué, la SSII indienne précise qu’il s’agit du second en Europe, après celui de Hambourg, en Allemagne, ouvert en 2008. Sans trop de surprise, ce second centre vient renforcer les relations qu’entretiennent Mahindra Satyam et EADS. La SSII indienne précise ainsi être «impliquée dans des missions stratégiques avec Airbus, depuis 2004» mais aussi «engagée en ingénierie et informatique avec les activités de fabrication d’EADS en France, Allemagne, Royaume-Uni, Inde et Chine ».

Pour mémoire, Mahindra Satyam est née du rachat de celle qui fut la quatrième SSII indienne, Satyam, par Tech Mahindra, une SSII fortement centrée sur le marché des télécoms et ancien centre de développement offshore captif de British Telecom. Satyam figurait déjà parmi les fournisseurs d’Airbus lorsque le scandale éclata début 2009. Toutefois, un porte-parole de l'avionneur, joint par téléphone à l’époque, avait minimisé le rôle de la SSII parmi ses partenaires, évoquant une implication «relativement faible ». Mais il n’était pas question pour Airbus de faire une croix sur la SSII indienne. 

Plus tard, en décembre 2009, nos confrères de l’Economic Times of India avaient fait état d’un nouveau contrat sur trois ans, à 20 M$, pour de la maintenance applicative et la supervision des processus d’assurance qualité des projets informatiques internes à Airbus.  Ils le présentaient alors comme le ticket d’entrée pour un éventail de prestations bien plus large. 

Pour approfondir sur Développement, maintenance et recette

- ANNONCES GOOGLE

Close