Le chômage en croissance aux Etats-Unis, mais léger mieux dans les TIC

Les licenciements continuent de progresser aux Etats-Unis avec 663 000 postes en moins au mois de mars selon le Bureau of Labor Statistics.

Les licenciements continuent de progresser aux Etats-Unis avec 663 000 postes en moins au mois de mars selon le Bureau of Labor Statistics. C’est un peu plus encore qu’en février, pourtant déjà impressionnant. Du coup, le taux de chômage passede 8,1 à 8,5 % en un mois. Depuis le début de la crise aux Etats-Unis – en décembre 2007 – ce sont plus de 5 millions d’emplois qui ont disparu, dont les deux tiers au cours de cinq derniers mois.

Sur ces 663 000 postes en moins, 23 500 concernent des informaticiens ou des salariés de l’industrie des technologies de l’information. Parmi eux, les employés dans les sociétés de service ou dans l’ingénierie logicielle sont les plus touchés, avec 10 000 emplois supprimés dans ces filières qui employaient 2 484 500 salariés en février. Derrière, 9 400 postes supprimés concernent les activités de production d’ordinateurs, d’équipements réseaux et de semiconducteurs sur les 1 908 400 emplois de ces filières en février. Un léger mieux donc, puisque 25 000 emplois avaient été supprimés en février dernier sur ce segment. Enfin, après des mois également très difficiles, le nombre de postes supprimés dans les télécoms et les activités d’hébergement de données (1 247 500 personnes en tout) se réduit peu à peu. 4 100 personnes de cette filière ont perdu leur emploi en mars contre 9 300 pour février.

Depuis le début de l’année 2009, quelque 120 000 postes de l’industrie IT ont été supprimés aux Etats-Unis.

Pour approfondir sur Recrutement

- ANNONCES GOOGLE

Close